Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Progression des rebelles syriens vers la frontière irakienne

L’EI concède une base aérienne qu’il contrôlait




Des rebelles syriens appuyés par des forces spéciales occidentales ont pris le contrôle d'une base aérienne militaire tenue par les combattants de l'Etat islamique (EI) située près de leur fief d'Al Boukamal, à la frontière avec l'Irak, rapporte mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
D'après l'OSDH, des parachutistes étrangers héliportés ont participé à l'opération qui a eu lieu à l'aube. La base de Hamadan se trouve à cinq kilomètres au nord-ouest d'Al Boukamal, ville frontière située sur l'Euphrate.
La Nouvelle armée syrienne, soutenue par les Etats-Unis, a annoncé mardi le déclenchement d'une offensive sur Al Boukamal. Sa prise réduirait la capacité de l'EI à déplacer des combattants entre les zones sous son contrôle en Irak et en Syrie.
Les rebelles ont confirmé avoir pris le village de Hamadan sans autres précisions. Selon l'OSDH, les frappes de la coalition ont pris pour cible les abris où se cachent les djihadistes dans cette localité.
La Nouvelle armée syrienne a été formée il y a 18 mois avec des rebelles syriens qui avaient été chassés de l'est de la Syrie par l'Etat islamique lors de son offensive de la mi-2014 lancée après la prise emblématique de la ville irakienne de Mossoul.
Soutenus par Washington, les rebelles syriens ont progressé en direction de ladite ville, où ils ont saisi la petite base aérienne.
Les combattants de la Nouvelle armée syrienne (NAS) ont lancé cette offensive mardi afin de tenter de couper les lignes d'approvisionnement du groupe Etat islamique (EI) entre la Syrie et l’Irak. Selon l'OSDH, ils ont progressé pendant la nuit et occupé la base aérienne d'al-Hamdan, dans la province de Deir Ezzor (est), pour tenter de faire la jonction avec des forces irakiennes de l'autre côté de la frontière.
"L'objectif est de couper les lignes d'approvisionnements militaires de l'EI entre l'Irak et la Syrie, puis dans un deuxième temps, de reprendre Boukamal", une ville de 50.000 habitants, a indiqué à l'AFP le porte-parole de ce groupe, Mezahem al-Saloum.
Ce poste-frontière, qui fait face à Al-Qaïm côté irakien, est aux mains de l'EI depuis juin 2014. En Irak, le groupe jihadiste est posté le long de la frontière dans la province d'Al-Anbar où il a perdu le 26 juin le contrôle de l'un de ses principaux fiefs, Fallouja.
Alors que les combattants de la NAS s'approchaient de la ville, l'EI a décapité cinq jeunes hommes les accusant de travailler pour le compte de la rébellion soutenue par les Etats-Unis selon l'OSDH.
La NAS regroupe des combattants non islamistes entraînés par les Américains et les Britanniques dans un camp de la coalition internationale en Jordanie, selon l'OSDH. Son offensive est appuyée par l'aviation de la coalition internationale anti-EI menée par Washington.
En mars, l'EI avait perdu le contrôle d'un autre point de passage situé à la frontière irakienne, celui d'Al-Tanaf.
Depuis le 31 mai, une alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis --Les Forces démocratiques syriennes (FDS)-- mène une vaste offensive dans le nord pour prendre Minbej, autre fief vital de l'EI situé sur la route de ravitaillement des jihadistes entre la frontière turque et Raqa, leur capitale de facto en Syrie.

Jeudi 30 Juin 2016

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs