Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prix salés pour le poisson durant le Ramadan

Contrairement à ce qu’a annoncé El Ouafa, la hausse des taxes sera répercutée sur les consommateurs




Prix salés pour le poisson durant le Ramadan
Les représentants du secteur de la pêche sont en colère et bien décidés à le faire savoir. Malgré les dernières déclarations du ministre des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed El Ouafa, excluant  toute hausse du poisson d’ici le mois sacré de Ramadan, les professionnels, qui s’estiment «surtaxés», tiennent à prévenir le gouvernement que des actions seront organisées d’ici quelques semaines. 
Dans une déclaration à Libé, ces opérateurs confient qu’il y aura certainement des hausses à la veille du mois sacré. 
En cause, la décision de l’ONSSA d’imposer 150 dirhams pour le certificat de conformité et les armateurs qui doivent, depuis quelques jours, faire face à une nouvelle taxe de 0,03% sur les ventes, soit 30 dirhams la tonne. 
Approchés par Libé, des armateurs lancent, catégoriques, qu’ils se préparent à augmenter les prix, si les responsables campent sur leurs positions. «Avec ces deux dernières mesures, on va pénaliser le secteur davantage. On ne peut plus supporter de nouvelles charges sans réagir», déclare Hachmi Mimoun, membre de la Confédération de la pêche côtière. Et d’insister: «Ce ne sont pas des décisions qui n’auront pas d’effets sur les prix de vente de poisson. Dans les jours qui viennent, il y aura une action dans ce sens ». Selon notre source, cette action vise à montrer au gouvernement Benkirane  que l’on est asphyxié  par les dernières décisions. 
Si ce dernier assure que le prix de vente du poisson est soumis à la loi de l’offre et de la demande, il soutient, toutefois, que la sur-taxation du secteur n’est pas sans influencer les prix. 
« Le secteur connaît plusieurs problèmes. En cause, la surexploitation des ressources halieutiques, l’absence de contrôle aussi bien dans les ports que dans les zones de pêche ainsi que les nombreux prélèvements auxquels doivent faire face les professionnels du secteur, notamment les prélèvements des communes, de la CNSS, de l’ONP et autres charges», relève le même professionnels, tout en dénonçant «la marginalisation des professionnels par le ministère».
Pour le même armateur, «la situation sera plus difficile pour les représentants du secteur de la pêche. La nouvelle décision de l’ONSSA, qui impose 150 dirhams pour le certificat de conformité, ne va certainement pas passer sans influencer les prix du poisson, surtout les sardines, qui devront connaître une augmentation», souligne-t-il. 
Certes l’entrée en vigueur de cette décision a été reportée à plus tard, dit-il. Mais «elle devrait être appliquée d’ici quelques semaines, comme d’ailleurs toutes les autres mesures ayant été prises sans aucune concertation avec les représentations du secteur», poursuit cet armateur de Safi, qui n’exclut pas une montée au créneau des opérateurs du secteur pour défendre leurs acquis. 

Naîma Cherii
Mardi 3 Juin 2014

Lu 751 fois


1.Posté par nordine le 04/06/2014 19:39
C est ce qu ont appel le« ramadhan surprise»,tout est chère dans le mois de la barakat et les autres mois c est les soldes ,(normalement cela doit etre le contraire).

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs