Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prisonnière du lac de retenue du barrage El Mansour Eddahbi : Le long combat des propriétaires de la Kasbah Tigremt N'Ait Idar




Prisonnière du lac de retenue du barrage El Mansour Eddahbi : Le long combat des propriétaires de la Kasbah Tigremt N'Ait Idar
La Kasbah historique "Tigremt N'Ait Idar" a commencé à faire parler d'elle d'une drôle de façon.
Située sur un lac près du barrage El Mansour Eddahbi et donnant un avant-goût des charmes insoupçonnés de la route des mille kasbahs de Ouarzazate, cette demeure abritait cinq familles de la région depuis des décennies, à savoir les Ait Idar, Ait Kassi, Ait Jabbour, Ait Oujamaa, Ait M'hamed.
A la veille de la construction du barrage en question en 1969, il avait été procédé à un déplacement massif des familles. Les habitants des douars riverains ont dû quitter à jamais leurs propriétés. En contrepartie, ils avaient reçu des compensations financières. Les villages de  Hbib, Tademrichte, Ghalil, Ait Boudlal, Lharte et d'autres ont été ainsi inondés. Un vaste lac artificiel a définitivement rayé de la carte ces villages très anciens. Une seule bâtisse continue néanmoins à défier le temps et les éléments. Quarante ans après la mise en eau, elle se dresse encore, telle une île perdue au milieu de nulle part, pour perpétuer le souvenir d'une vie définitivement sacrifiée sur l'autel de l'intérêt général.
Après l'inauguration du barrage El Mansour Eddahbi en 1971, la famille Kassi s'est donc trouvée indûment dépossédée de ses droits de propriété acquis le 18 octobre 1962 auprès de  juifs marocains, en l'occurrence Avraham et Jacob Ben Iîch N'Ait Ouazana.  
Jamal Kassi, représentant de cette famille, déclare dans un communiqué qu'il nous a fait parvenir, qu'il dispose de preuves qui attestent du fait que l'Etat ne les a pas expropriés et qu'ils disposent toujours d'un acte de propriété en bonne et due forme qui n'a jamais été contesté par quiconque. “A l'époque, j'ai demandé à la commission chargée du recensement des familles et des terrains à dédommager pourquoi elle nous a exclus de la compensation. Elle m'a répondu que les eaux du lac n'atteindraient jamais la colline sur laquelle notre kasbah est construite », explique l'un des fils de Lhoussayne Ben Ahmed Ben Abdellah N'Ait Kassi. Pour sa part, Jamal précise que "les autorités concernées n'ont rien fait pour résoudre ce dossier et ne font que reporter" sa solution de jour en jour.Il précise également avoir pris contact avec le département concerné ainsi qu’avec d’autres départements ministériels pour espérer une autorisation d’accès à la kasbah, mais que leurs réponses étaient évasives. M. Kassi nous a également affirmé avoir contacté le Médiateur le 14 mai 2012 et que son dossier est toujours en instance.
Sa famille ne demande en fait qu’à rentrer dans ses droits et bénéficier d’une autorisation officielle pour pouvoir accéder à la Kasbah N’ait Idar en vue de la restaurer, afin qu’elle demeure un lieu de mémoire et un vestige historique vivant qui puisse trouver la place qui doit être la sienne dans le projet de développement d’une région qui souffre de l’exode rural et du manque d’opportunités d’emploi. « On a besoin d’un tel projet pour contribuer au travail déployé par les jeunes de la région.
Nous demandons donc à toutes les personnes intéressées pas la chose publique de nous soutenir pour défendre ce projet. Le droit n’est-ce pas de rendre aux gens ce qui leur appartient ? », nous a-t-il déclaré en rappelant qu’il a mis en ligne une pétition sur les sites Thepetitionsite.com,  petition24.org et causes.com et un site dont l’adresse est  http://www.tighremt-ait-idar.com.

M.K
Mardi 23 Octobre 2012

Lu 1060 fois


1.Posté par avez vous des photos de ait boudlal tademrichte et ghalil merci le 22/03/2016 13:49
bonjour apres la construction du barrage ourbaz (elmansour eddahbi ) nous les habitants de ses régions on ne trouve plus de photos de notre village sachant que les plans sont faits mais çà m’étonnerai que il n’y pas des images au moins aeriennes

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs