Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Précipitations et risques d’inondations


Entre les bienfaits de la pluie et les carences de l’infrastructure



Précipitations et risques d’inondations
Bonne nouvelle pour les agriculteurs marocains. La pluie sera de retour. Des précipitations importantes auront lieu à partir du lundi prochain sur toute la partie Nord du pays.  De fortes pluies qui auront certainement un impact positif sur le plan agricole et au niveau du remplissage des barrages et de la nappe phréatique.
Selon Mohammed-Saïd Karrouk, professeur de climatologie à l’Université Hassan II, il s’agit d’une «vallée»  humide et relativement froide en provenance de l’Atlantique. « Cette situation favorise la venue de la pluie notamment avec  la  température que connaît le pays actuellement», nous a-t-il précisé avant d’ajouter  : « Ces perturbations parvenant du Nord-ouest sont rares».
L’expert marocain a indiqué que le temps pluvieux persistera sur la majeure partie Nord du Royaume de lundi à mardi prochains, tout en évoquant l’éventuel risque des inondations notamment dans les zones vulnérables. Cependant, il a tenu à minimiser ce risque. Sachant que le phénomène des inondations au Maroc a commencé à être ressenti d’une façon plus accrue ces deux dernières décennies, principalement en raison de l’occupation croissante des zones vulnérables d’une part et de l’aggravation des phénomènes extrêmes (sécheresse et crues) suite aux changements climatiques d’autre part, engendrant de forts orages localisés à l’origine de crues rapides et violentes, note un document du ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Ledit document cite, pour rappel, les évènements marquants de la vallée de l’Ourika en 1995,  la région d’El Hajeb (1997), les villes de Mohammédia et de Settat (2002), les régions de Tan Tan, Nador, Al Hoceima et Khénifra (2003) et celles touchant les régions du Rif, l’Oriental et les régions d’Errachidia et El Haouz (2008).
S’agissant de la vague de froid qui touche le pays, il a expliqué que les prochaines précipitations pourront bien adoucir cette tendance en élevant légèrement  la température.  
Selon Abdellatif Hmads, agriculteur de Sabat Gzoula, les prochaines précipitations seront largement bénéfiques  pour les agricultures notamment celles des régions de Chaouia, Saïs et El Gharb où ces pluies vont favoriser la germination des graines.  Les régions de Doukkala Abda, Chiadma et Haha bénéficieront elles aussi de ces pluies même si les graines ont bien germé dans ces zones, a indiqué notre source.
Mais il n’y a pas que les grandes cultures qui en bénéficieront.
L’arboriculture fruitière, les fourrages d’été, les pâturages et l’alimentation de la nappe phréatique, en profiteront largement sans compter leur impact positif sur l’environnement en général, nous a fait savoir notre source.
Cependant, Abdellatif Hmads estime que ces précipitations auront un effet négatif sur le prix des légumes. « Il est probable qu’il y aura une flambée des prix des légumes notamment les pommes de terre car les pluies rendent les conditions de leur récolte très difficiles. Mais, tout  rentrera dans l’ordre dès que ces pluies cesseront », a-t-il assuré.

Hassan Bentaleb
Samedi 2 Mars 2013

Lu 1243 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs