Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pourquoi êtes-vous toujours en retard et comment y remédier ?




Pourquoi êtes-vous toujours en retard et comment y remédier ?
“Encore cinq minutes”, “Désolé, un énième problème de signalisation dans le métro”, “Oups, je n’ai pas vu l’heure passer”... Ces phrases sont vos mantras et vous avez l’habitude de les répéter tous les jours ? Vous avez beau avancer votre montre de dix minutes, rien n’y fait, il est impossible de vous remettre les pendules à l’heure. Pas de doute, vous êtes ce qu’on appelle un retardataire chronique. Ne paniquez pas cependant, vous n’êtes pas un cas totalement désespéré. Devenir ponctuel est possible, l’important étant d’identifier les raisons de ces retards à répétition et de trouver la solution la plus adéquate pour y remédier.  
Quel retardataire êtes-vous?
Une étude menée sur 225 étudiants de l’Université de San Francisco a démontré que les personnes qui arrivent constamment en retard ont une tendance à la procrastination, montrent des problèmes de contrôle de soi et des troubles de la concentration. Dans son livre « Ne soyez plus jamais en retard », l’auteure de l’étude et consultante en management, Diana DeLonzor identifie sept profils types de retardataires.
Il y a le “deadlineur”, celui qui ne parvient à être productif que dans l’urgence et qui affirme ne bien travailler que sous pression. Le “productif”, qui aime faire le plus de choses possibles en un minimum de temps mais qui malheureusement sous-estime la durée des tâches qu’il a à effectuer. Le “tête en l’air”, qui se distrait facilement, oublie ses rendez-vous ou égare ses clés dans le bac à légumes de son réfrigérateur et ne parvient pas à mettre la main dessus au moment de partir. Le “rationnel” qui n’admettra jamais qu’il puisse être en retard. Mais aussi “l’indulgent” qui a du mal à avoir le contrôle de lui-même, le “fraudeur” qui essaie de contrôler son anxiété et son manque d’estime en étant en retard et enfin, le “rebelle” qui fait poireauter ses rendez-vous pour affirmer son pouvoir.
Vous vous êtes reconnu dans un de ces portraits ? Maintenant que vous avez pu analyser les raisons de vos retards, il est l’heure de voir ce que vous pouvez faire pour ne plus jamais avoir à rentrer dans l’open space en catimini pour éviter de croiser votre patron agacé par votre manque de ponctualité.  
Passez d’escargot à coucou suisse en un rien de temps
Diana DeLonzor le concède, il est très difficile de devenir le roi du chrono lorsque l’on a tendance à être tout le temps en retard. Pour elle, dire à un retardataire d’être à l’heure revient à dire à une personne au régime de ne pas manger autant, “si c’était aussi simple, Weight Watchers n’existerait pas”.  
Pourtant, devenir ponctuel est possible, même après des années de combat contre la montre et voici quelques étapes pour y parvenir. La première est de recalculer son emploi du temps. Evaluez le temps nécessaire à votre routine matinale de façon réaliste. Ce n’est pas parce que vous avez réussi l’exploit une fois de vous rendre à votre lieu de travail en 12 minutes que votre trajet ne dure réellement que 12 minutes.
Règle numéro deux : ne prévoyez jamais d’arriver à l’heure. Les retardataires chroniques pensent tout le temps qu’ils arriveront à l’heure pile, peu importe le moment auquel ils partent de chez eux, sans prendre en compte les potentiels embouteillages ou problèmes de transports. Le secret d’une ponctualité d’horloger suisse ? Partir dans l’intention d’arriver avec 15 minutes d’avance. Car comme le disait une fameuse tortue : “Rien ne sert de courir, il faut partir à point”.
Pour ceux qui auraient peur de s’ennuyer en arrivant en avance à un rendez-vous, DeLonzor conseille d’emmener avec soi une distraction ou de profiter du temps d’attente pour passer le coup de fil au proche que l’on a jamais le temps de joindre. Ces activités vous motiveront à arriver plus tôt. Vos proches et votre rythme cardiaque vous diront merci. 

Gentside
Jeudi 28 Février 2013

Lu 449 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs