Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour une mobilisation générale contre le diabète

La Ligue marocaine de lutte contre le diabète annonce diverses mesures




Pour une mobilisation générale contre le diabète
Se mobiliser, informer et sensibiliser. On n’en dira jamais assez surtout quand il s’agit de mener un combat contre la pandémie du 21ème siècle qu’est le diabète. C’est dans cet esprit que la Ligue marocaine de lutte contre le diabète, membre de la Fédération internationale du diabète (FID), a tenu récemment une rencontre à Rabat. Une sorte de plaidoirie pour «La Charte internationale des droits et responsabilités des personnes atteintes de diabète » lancée par la FID en 2011. L’occasion de tirer la sonnette d’alarme quant à la   recrudescence de cette maladie.
 Dans un communiqué publié à l’issue de cette rencontre, la ligue annonce un certain nombre de mesures qu’elle compte entreprendre dans le cadre de son combat. On apprend ainsi qu’elle prépare un mémorandum de plaidoirie sur le diabète au Maroc qui sera présenté à l’occasion du colloque international sur le diabète et la nutrition prévu les 6 et 7 juin prochains à Rabat. Un argumentaire est également en phase de préparation. Destiné à l’IDF sous la supervision de la région IDF/MENA, il présente ses observations relatives au caractère juridique de la charte avec proposition d’engager une plaidoirie pour une Convention internationale des droits et responsabilités des personnes atteintes de diabète et établie selon les normes internationales en la matière.
Par ailleurs, la ligue lance un appel aux  pouvoirs publics et à tous les intervenants concernés pour l’élaboration d’une politique urgente, concertée, claire et efficace dans le domaine législatif, règlementaire, opérationnel garantissant les droits des personnes atteintes du diabète. De plus, la LMLCD invite les diabétiques à lui  soumettre,  avant le 30 avril 2014, leurs témoignages relatant des expériences personnelles en matière de discrimination et de stigmatisation, qui seront soumises à l’appréciation de la FID dans le cadre de la préparation d’un storybook, lequel sera publié à l’occasion d’un événement majeur organisé par la FID aux Nations unies à la fin de l’année 2014.
Dans un premier temps, la ligue n’a pas manqué d’insister sur l’importance du contenu de cette Charte internationale qui entend  défendre la cause des diabétiques dans le monde et au Maroc en rappelant la gravité des complications liées à cette  pandémie. Elle a souligné également la nécessité de respecter les droits des personnes atteintes de diabète, à savoir les droits aux soins, à l’information, à l’éducation et à la justice sociale. Ces dernières sont elles aussi tenues de respecter les obligations énoncées dans ladite charte.
Pour rappel, au Maroc, les diabétiques représentent 6,6% de la population, soit environ 2 millions de personnes selon les statistiques du ministère de la Santé. Plus de 50% des diabétiques ignorent la maladie, faute de dépistage systématique. Dans la majorité des cas, le diabète n’est diagnostiqué que suite à des complications, d’où l’importance des campagnes de sensibilisation.

N.M
Vendredi 7 Mars 2014

Lu 1081 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs