Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale


Certification de certaine maisons d’accouchement



Pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale
Un total de 32 maisons d'accouchement ont reçu, lundi à Rabat, des certifications d'accréditation pour la qualité de leurs services dispensés aux parturientes et leurs nouveau-nés, notamment en matière d'accès aux soins, de la pratique des fonctions de soins obstétricaux et néonatals d'urgence de base (SOUB) et de management.
Les maisons certifiées, qui représentent 84% des 415 structures ayant participé au programme de concours de qualité et d'accréditation hospitalière, sont situées dans des bâtiments spacieux et bien équipés, de performance supérieure ou égale à 80 accouchements par an, selon un rapport sur les résultats de certification des maisons d'accouchement présenté lors d'une cérémonie présidée par le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi. Ainsi, la certification est établie au regard de trois niveaux d'exigences qui requièrent la satisfaction de 69 critères ayant trait notamment à l'accès aux soins, à la qualité de la prise en charge et à la qualité de la gestion.  S'inscrivant dans le cadre de la mise en oeuvre du plan d'action 2012-2016 pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, cet évènement, le premier du genre, a pour objectif de mettre aux normes d'organisation et de fonctionnement les maisons d'accouchement et d'offrir à la population des prestations de qualité.
S'exprimant à cette occasion, M. El Ouardi a indiqué que les résultats de ce processus de certification ont montré que la proportion des maisons d'accouchement qui pratiquent les gestes qui sauvent (fonctions SOUB) est passée à 42 % contre 28 % en 2008 et que la proportion des maisons d'accouchement qui satisfont plus de 80 % des critères de qualité de prise en charge a progressé de 57,3 %contre 18 % en 2008, soulignant que ces résultats sont encourageants mais l'effort doit être soutenu pour pouvoir atteindre les objectifs fixés pour 2016.
Le processus de certification, a-t-il ajouté, a permis aux professionnels de la santé et aux gestionnaires de disposer de données réelles sur l'état des lieux et sur les actions  à entreprendre pour améliorer de façon continue la qualité de prise en charge des parturientes et leurs nouveau-nés au niveau des maisons d'accouchement.

Libé
Mercredi 23 Janvier 2013

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs