Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour l’élaboration d’une vision globale en matière de protection de l’enfance




Pour l’élaboration d’une vision globale en matière de protection de l’enfance
Des acteurs locaux ont souligné, à Salé, la nécessité de conjuguer les efforts des départements gouvernementaux et des associations en vue d'élaborer une vision globale en matière de protection de l'enfance. 
Intervenant à l'ouverture d'un atelier sur « la prise en charge des enfants victimes de violence et/ou à risque », ils ont relevé que le domaine de la protection de l'enfance est caractérisé par la diversité des acteurs et la complémentarité de leurs rôles, ajoutant que l'élaboration d'une vision globale en la matière passe par la coordination et l'échange des données. 
Dans ce sillage, le maire de Salé, Noureddine Lazrak, a fait observer que le Maroc a accompli des avancées importantes en ce qui concerne l'instauration d'un cadre juridique dédié à la protection de l'enfance, à travers la ratification de plusieurs conventions internationales et l'adoption de lois dans ce sens. 
Et M. Lazrak d'appeler les acteurs de la société civile à Salé à s'impliquer dans les efforts visant l'amélioration de la situation des enfants au niveau de la ville. 
De son côté, le délégué de l'Entraide nationale à Salé, Mohamed Britel, a noté que malgré l'absence de données statistiques précises sur le nombre des enfants victimes de violence, le phénomène reste manifeste, faisant valoir que l'Entraide nationale accorde une grande importance aux question liées à la protection de l'enfance dans le cadre de sa stratégie d'intégration et d'assistance sociale. Et de faire savoir que l'institution vient de finaliser une étude relative à la création d'une unité de protection de l'enfance au niveau de la région de Rabat-Salé. 
L'organisation de cet atelier s'inscrit dans le cadre d'un projet de 30 mois dédié à la "consolidation des capacités de la société civile et de soutien à la création d'un système de protection de l'enfance à Salé", a précisé Béatrice Bouron, présidente de l'Association Amane, organisatrice de cette rencontre. 
Financé par l'Agence espagnole de la coopération internationale, ce projet, initié en 2012 en partenariat avec l'Organisation ibérique "Habit Africa" et un collectif d'associations locales, vise à consolider les capacités des partenaires, créer des mécanismes de prise en charge des enfants victimes de violence. et protéger ceux à risque .

Samedi 12 Avril 2014

Lu 535 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs