Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour l’Espagne, un Etat indépendant au Sahara n’est pas viable

Le Rapport de l’Institut El Cano sur la politique étrangère de Madrid considère le projet d’autonomie marocain comme viable




Pour l’Espagne, un Etat indépendant au Sahara n’est pas viable
«Un Etat indépendant au Sahara ne sera pas viable ». C’est la principale conclusion à laquelle a abouti un rapport de l’Institut El Cano, le plus important think tank espagnol, qui redéfinit la politique étrangère de l’Espagne.
Lors d’une déclaration à la radio RNE, le président de cet institut, Emilio Lamo de Espinosa, a réitéré, hier matin,  la même position. Il a affirmé, d’emblée, que si le Sahara « devient un Etat, il ne sera pas viable » et « il le sera sous la souveraineté marocaine, mais avec un fort degré d’autonomie», a rapporté l’Agence espagnole Europa Press. Il a également insisté sur la nécessité de «reconduire le processus vers cette direction».
La clé pour atteindre cet objectif, selon Emilio Lamo de Espinosa, est «de convaincre les parties concernées en vue de parvenir à une entente entre le Maroc et l’Algérie » et « d’impulser la croissance économique au Maghreb », ajoutant que cette région « est une zone prioritaire pour la politique étrangère de l’Espagne ».
Intitulé «Vers une rénovation stratégique de la politique extérieure espagnole», le rapport de l’Institut El Cano a été élaboré par près de 200 experts espagnols :chercheurs, hauts fonctionnaires, représentants de multinationales, PME, ONG, syndicalistes, journalistes spécialisés, et parlementaires issus de tous les partis politiques. 
Parmi les dossiers traités par ce document figure la question du Sahara marocain. Selon l’Agence espagnole Europa Press, le rapport fait référence à quelques contentieux traditionnels qui affectent l’Espagne dont la question du Sahara marocain. L’Institut El Cano considère que «l’Espagne pourrait adopter une position proactive et, lorsque les conditions seront favorables, proposer une solution d’autonomie qui permette de satisfaire le Maroc et le Polisario». Selon la même source, cette solution passe «sans le mentionner expressément par un statut d’autonomie pour le Sahara sous la souveraineté marocaine» car, comme le souligne El Cano, la création d’un Etat peuplé d’une centaine de milliers d’habitants hétérogènes et susceptibles de se radicaliser s’il y a afflux de migrants sahéliens, est une source de préoccupation non seulement pour les pays du Maghreb, mais également pour l’Europe, et particulièrement l’Espagne vu la proximité entre les Iles Canaries et le Sahara. 
Ladite agence a qualifié cette «nouvelle position» proposée par l’Institut El Cano  «d’idée audacieuse pour le Sahara».  Selon le quotidien El Pais, le rapport de ce think tank espagnol créé en 2001 et placé sous la présidence honorifique du Prince héritier Felipe de Borbón y Grecia «se démarque, avec précaution, d’une possible indépendance de l’ex-colonie espagnole».
Le quotidien espagnol «El Mundo» a noté hier que ce rapport de 151 pages est très important. «C’est la première tentative initiée depuis presque 40 ans de démocratie, dans l’objectif de définir une politique étrangère basée sur le consensus et le sens commun», a précisé le quotidien.

Mourad Tabet
Mardi 25 Février 2014

Lu 1387 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs