Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 20% des étrangers naturalisés espagnols sont marocains




La moitié des cas recensés se concentrent dans la région de Catalogne et de la Communauté de Madrid

Les statistiques officielles espagnoles révèlent que les Marocains figurent en  tête des étrangers qui se sont fait naturaliser espagnols en 2015.
24.285 d’entre eux ont, en effet, acquis cette nationalité sur 114.351 personnes ayant en majorité résidé en Espagne durant plus de 10 ans, soit plus de 20%.
Pourtant, le processus des naturalisations a enregistré, durant la même année,  une régression par rapport à 2014.
Selon les informations fournies par l’Institut national des statistiques espagnol, le nombre des acquisitions de la nationalité a reculé de 44,5% en 2015 par rapport à une année auparavant et le nombre de Marocains qui se sont fait naturaliser l’année dernière a chuté de 10.522 personnes par rapport à 2014. 
Ce recul serait dû à la crise économique qui frappe ce pays et au manque d’opportunités d’emploi. 
Comme en 2014, ce sont les Equatoriens (13.949 personnes en 2015 contre 32.757 en 2014) qui arrivent en deuxième position en termes d’acquisition de la nationalité espagnole suivis des Colombiens (11.881 en 2015 contre 25.115 en 2014), des Boliviens (11.164 en 2015), des Dominicains (8.171 en 2015), des Péruviens (6.954 en 2015), des Cubains (3.072), des Argentins (3.054), des Pakistanais (2.798) et des Vénézuéliens (2.332), selon une note de presse de l’Institut espagnol.
Concernant le pays de naissance des naturalisés, la même source a souligné que 19.799 d’entre eux sont nés en Espagne et qu’ils sont en majorité mineurs (95,1% ont moins de 10 ans).
Par pays, le Maroc arrive en tête avec 14.487 cas, suivi successivement de l’Equateur (12.197 cas), de la Colombie (11.727), de la Bolivie (9.803), de la République Dominicaine (7.516), du Pérou (6813), de l’Argentine (3.114), de Cuba (3.079) et du Brésil (2.224).
La moitié des naturalisés se concentrent dans la région de Catalogne (29.977 cas) et de la Communauté de Madrid (27.236 cas).
Selon les estimations de l’Institut national des statistiques, le nombre de personnes qui pourraient demander leur naturalisation en 2016 pourrait être plus élevé qu’en 2015, étant donné qu’entre janvier et juin dernier, le nombre de naturalisations concédées aux étrangers est estimé à 92.783 personnes. 
Encore une fois, ce sont les Marocains qui sont en tête des naturalisations entre janvier et juin 2016 avec 23.052, suivis successivement par les Boliviens (9.819), les Equatoriens (9.192), les Colombiens (9.123), les Dominicains (5.483), les Péruviens (4.312), les Cubains (3.009), les Argentins (2.284), les Brésiliens (2.171) et les Paraguayens (2.145).
 

211.971 Marocains affiliés à la sécurité sociale espagnole



211.971 Marocains étaient affiliés à la sécurité sociale en Espagne à fin novembre dernier, a indiqué jeudi le ministère espagnol de l'Emploi et de la Sécurité sociale.
Les Marocains figurent toujours au premier rang des travailleurs étrangers extracommunautaires cotisant à la sécurité sociale en Espagne, suivis des Chinois avec 97.043 personnes et des Equatoriens avec 67.532 personnes, précise le ministère dans un communiqué.
Par ailleurs, le nombre total des inscrits étrangers a atteint 1.704.921 personnes en novembre dernier, dont 1.422.070 personnes cotisant au régime général de sécurité sociale.
Le mois de novembre a ainsi enregistré 28.705 inscrits étrangers de moins, soit une baisse de 1,6 % par rapport au mois précédent, souligne le ministère, relevant que l’évolution des affiliés étrangers retourne sur terrain négatif après une augmentation de quelque 6.600 inscrits en octobre dernier.
En glissement annuel, le nombre des affiliés étrangers a augmenté de 84.463 personnes, soit une hausse de 5,1 % par rapport à novembre 2015, ce qui constitue la plus forte hausse pour ce mois depuis 2007.
Le nombre de Marocains établis légalement en Espagne, au 31 décembre 2015, est estimé à 766.622 personnes, selon les dernières données de l’Observatoire permanent de l’immigration (OPI).
Ce chiffre est en baisse de 0,5 % par rapport à fin 2014, toujours selon l’OPI, organisme relevant du ministère espagnol de l’Emploi et de la Sécurité sociale.
Les Marocains représentent la première communauté étrangère hors Union européenne légalement installée dans le pays ibérique.

T. Mourad
Mercredi 21 Décembre 2016

Lu 1015 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs