Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 162.000 morts en Syrie

Le chef de la défense aérienne tué au combat




Plus de 162.000 morts en Syrie
Le bilan du conflit en Syrie s'élève au moins à 162.000 morts auxquels s'ajoutent des milliers de personnes portées disparues, a déclaré lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
 Selon cet organisme basé à Londres, au moins 54.000 civils figurent parmi les victimes du conflit en Syrie, qui a débuté en mars 2011 par un soulèvement pacifique avant de dégénérer en affrontements armés.
L'OSDH estime à 62.800 le nombre de morts parmi les combattants fidèles au régime de Bachar al Assad (soldats, miliciens, combattants chiites du Hezbollah libanais et autres combattants chiites étrangers).
Le bilan parmi les rebelles cherchant à renverser le président syrien, dont les combattants islamistes et les soldats ayant fait défection, est de 42.700 morts.
 L'OSDH estime que les deux camps tentent de minimiser leurs pertes, rendant quasiment impossible de fournir un décompte précis du nombre de morts. Il est probable, ajoute-t-il, que le véritable bilan du conflit soit plus élevé, autour de 230.000 tués.  La situation en Syrie est dans l'impasse après l'échec en début d'année des discussions de Genève entre délégués du pouvoir syrien et de l'opposition pour trouver une solution politique.
 De plus, la démission du représentant spécial des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, sera effective le 31 mai.
Bachar al Assad briguera un troisième mandat lors de l'élection présidentielle du 3 juin.
Le commandant en chef de la défense aérienne syrienne, le général Hussein Ishak, a été tué au combat dans un faubourg de l'est de Damas, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Il a succombé à ses blessures, reçues alors que l'armée gouvernementale lançait une attaque contre les insurgés dans le faubourg de Mleiha, où se trouve une base importante de la défense aérienne, précise l'ONG proche de l'opposition.
Les médias officiels syriens ne font pas état de la mort du général mais des sites internet pro-gouvernementaux rapportent aussi qu'il a été tué à Mleiha, théâtre de violents combats depuis plusieurs jours.
 

AFP
Mercredi 21 Mai 2014

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs