Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus de 12 millions de DH pour le financement de projets à Laâyoune : L’INDH pour une méthodologie participative




Plus de 12 millions de DH pour le financement de projets à Laâyoune : L’INDH pour une méthodologie participative
Lors de sa dernière session, le comité provincial de l’INDH de Laâyoune a alloué une enveloppe de plus de 12 millions de DH pour le financement de projets socioéconomiques dans la province au titre de l’exercice 2012. Selon les statistiques fournies lors de cette session  tenue au siège de la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et dans le cadre du programme transversal de cette Initiative,  plus de 69 projets de plus de 9,4 millions de DH ont été retenus   au titre de l’exercice 2012. Ces projets concernent l’agriculture, les services, l’artisanat, l’éducation, le sport, la santé et l’entraide nationale.  Ils sont le fruit d’une approche participative et de concertation entre toutes les composantes de ce comité provincial de Laâyoune dont la population est estimée à plus de  200 mille habitants. Ainsi les différents intervenants sont-ils  invités  à conjuguer leurs efforts pour la mise en œuvre des projets de l’INDH et la réalisation des objectifs visés par ces projets.
Pour ce qui est du programme de lutte contre la précarité et l’exclusion, le comité a validé 14 projets d’un coût estimé à plus de 2,6 millions de DH. Ces projets  concernent l’achat d’équipements médicaux, le soutien aux malades démunis, l’équipement d’une classe d’enfants trisomiques ainsi que l’aide aux personnes souffrant d’insuffisance rénale.
Quelque 262 projets nécessitant un budget global de 97,7 millions de dirhams ont été financés dans le cadre de l’INDH, durant la période 2005-2011 au niveau de la province de Laâyoune. L’INDH a, ainsi,  contribué au financement desdits projets à hauteur de 91,2 millions de dirhams, alors que les autres partenaires ont assuré le reste du financement, soit 6,4 millions de  dirhams. Ces projets ont profité à plus de 23.750 personnes réparties entre les différentes communes urbaines et rurales de Laâyoune.
Depuis son lancement en 2005, l’INDH a enregistré des résultats significatifs. Elle a veillé à la réalisation et au soutien de  l’accès aux infrastructures de base, aux services de proximité et aux équipements sociaux, à  la dynamisation du tissu économique par les activités créatrices d’emploi, à l’action de l’animation sociale, culturelle et sportive, au renforcement de la gouvernance et des capacités locales.
L’INDH constitue une nouvelle approche marquant une rupture avec les anciennes méthodes. Elle  devrait permettre d’accélérer la cadence en matière de réalisation du développement humain. Ainsi on peut estimer que la méthodologie de l’INDH  a instauré une véritable démocratie participative dans laquelle les associations de développement local doivent jouer un rôle institutionnel.

Ahmadou El-Katab
Vendredi 13 Avril 2012

Lu 991 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs