Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

PlanetSolar fait escale à Marchica

Le plus grand bateau solaire au monde en rade dans la lagune




PlanetSolar fait escale  à Marchica
La lagune de Marchica, dont le plan d’aménagement spécial a été présenté, en décembre 2012, à SM le Roi Mohammed VI a été totalement dépolluée, déclare Said Zarrou, PDG de l’Agence pour l’aménagement du site de cette lagune. «La situation était désastreuse; cela fait des années qu’il n’y avait aucun mouvement de l’eau dans cette lagune, tellement elle était noire, à cause des rejets liquides et solides. Pour son entretien, l’Agence Marchica a acquis les moyens logistiques nécessaires pour la dépollution de l’eau », a-t-il dit lors d’une journée organisée, samedi 7 juin à Nador, pour annoncer l’état d’avancement dudit projet, lancé en 2007 par le Souverain. «Rien que pour la préservation et la dépollution de la cité d’Atalayoune, l’Etat a dépensé 1,5 milliard de dirhams. Cette cité a été dépolluée et aménagée. Tous les travaux de sa viabilisation ont été réalisés», et actuellement,  relève-t-il, «on est en phase de son développement. Les premiers bâtiments commencent  à sortir de terre dont les premiers hôtels, à savoir ceux de l’ONCF et de Royal Air Maroc, lesquels sont aujourd’hui en construction».
De son côté, Ali Ouazzani, DG de l’Agence de Marchica a relevé que « les travaux d’aménagement de ce mégaprojet avancent à un rythme soutenu. Mieux, le projet va même connaître une extension de 50%, ce qui va permettre d’augmenter sa capacité d’accueil», en indiquant que c’est la société Dumez, un groupe français de BTP, qui vient de remporter l’appel d’offres relatif à ce projet d’extension.
Côté chiffres, il indique qu’à ce jour, quelque 3 milliards de dirhams ont été débloqués pour l’ensemble des travaux  déjà réalisés ou en cours de finalisation.
Pour un investissement global avoisinant les 7 milliards de dirhams, le projet Marchica prévoit sept nouvelles cités touristiques et résidentielles, qui devront être finalisées à l’horizon 2025, a-t-on indiqué.  Les travaux relatifs à la cité d’Atalayoun sont achevés alors que l’on est actuellement en train de lancer les appels à manifestation d’intérêt relatifs à la deuxième cité, celle des deux mers, qui se trouve sur la Méditerranée et qui est à 100% touristique, selon les responsables de l’Agence.
Le fait marquant de cette journée a été la présence de PlanetSolar, un bateau suisse qui marche à 100% au solaire et au photovoltaïque. Il vise à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables dans ce mégaprojet. Une mission apparemment réussie. «Pour nous, la présence de PlanetSolar revêt une importance importante et particulière», souligne Ali Ouazzani. Car, poursuit-il, «on compte utiliser pour nos réalisations toutes les nouvelles technologies des énergies renouvelables. D’ailleurs, la deuxième cité qu’on est en train d’aménager, à savoir la cité des deux mers, est alimentée entièrement en énergie renouvelable, que  ce soit au niveau de l’électricité, de l’eau ou de l’assainissement; ce sera donc  une cité autonome», avant de conclure que des études sont en cours pour utiliser aussi bien le photovoltaïque, le thermique que l’éolien.

DNES : Naîma Cherii
Lundi 9 Juin 2014

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs