Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pendant la période glaciaire les icebergs descendaient jusqu'à Miami




Pendant la période glaciaire les icebergs descendaient jusqu'à Miami
Bien sûr qu’il faisait froid pendant la dernière glaciation, mais jusqu’où s’étendait l’emprise de la glace? Visiblement pas grand monde devait être épargné puisque des chercheurs de Caroline du Sud ont retrouvé des traces d’icebergs… à Miami! Ces monstres flottants ont raclé les fonds marins et laissé de véritables tranchées au large de la Floride. La nouvelle a été annoncée jeudi 6 décembre au congrès annuel de l’union américaine de géophysique.
Les chercheurs ont pris en compte le niveau de la mer d’il y a 20 000 ans pour estimer que ces icebergs devaient mesurer entre 100 et 200 mètres. Pour l’instant, une centaine de marques ont été découvertes dans le nord de la Floride et quatre au sud. Celles-ci font entre 10 et 50 mètres de large pour un maximum de 5 mètres de profondeur. Elles ont été découvertes grâce à des sonars après la découverte en 2006 de cas similaires, mais plus nombreux, sur la côte de la Caroline du Sud.
Il semblerait que des débordements gigantesques dans les lacs glaciaires de l’Arctique aient provoqué la descente de courants froids jusqu’aux côtes atlantiques de la Floride. Des grands apports en eau douce dans les océans de l’âge glaciaire ont en effet été constatés à plusieurs reprises.
Cela aurait représenté une quantité d’eau non salée supérieure à celle contenue dans les grands lacs américains. Selon les chercheurs, l’apparition d’un tel courant d’eau froide a certainement perturbé et dévié le Gulf Stream de l’époque, ce qui a dû modifier profondément le climat en Amérique du Nord et jusqu’en Europe.
"Plus nous pourrons faire de cartographie, mieux nous connaîtrons le plancher océanique, explique Jenna Hill, professeur à l’université côtière de Caroline du Sud. Nous ne pensions à la base pas trouver des traces de raclement d’iceberg. Cela ouvre la porte à de nombreuses autres informations à propos des modèles du climat et de la circulation des océans du passé." Son équipe cherchait à la base des traces d’éruptions sous-marines de gaz quand elle a trouvé ces intrigantes balafres sur les fonds marins.

Libé
Lundi 17 Décembre 2012

Lu 131 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs