Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Parricide à Essaouira




Parricide à Essaouira
La paisible ville de Mogador vient d’être secouée par deux parricides et une tentative d’assassinat d’un père.
Les circonstances ne sont forcément pas les mêmes, mais les victimes ont toujours été des pères, que ce soit à Sidi Boulaalam, Taftecht ou à Essaouira.
A Douar Lghaba de la commune rurale de Sidi Boulaalam, le fils âgé de 22 ans a tué son père en lui assénant des coups de bâton au niveau de la tête.
Le deuxième homicide a eu lieu à Taftecht à Douar Touajnat très précisément. Le fils âgé de 14 ans, pris d’une crise d’hystérie devant la violence perpétrée par son père à l’encontre de sa mère, a porté des coups mortels à sa victime qui a rendu l’âme sur les lieux.
Le troisième incident est survenu à Essaouira la semaine écoulée. Un imam a été victime d’une tentative d’assassinat commise par son propre fils. Ce père, très respecté et aimé des habitants, a été hospitalisé d’urgence au CHP Sidi Mohammed Ben Abdellah où il a reçu les soins nécessaires.

Abdelali khallad
Mardi 23 Décembre 2014

Lu 833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs