Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Opportunisme politique ou tactique judicieuse ? Les électeurs de Tiznit ont du mal à digérer l’entourloupette d’Akhannouch




Opportunisme politique ou tactique judicieuse ? Les électeurs de Tiznit ont du mal à digérer l’entourloupette d’Akhannouch
La démission d’Aziz Akhannouch de la Chambre des représentants en tant qu’élu de la circonscription de Tiznit n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Depuis son annonce, elle ne cesse de   faire des vagues parmi les habitants !
Dans les salons cossus des hommes d’affaires tiznitis, au sein des associations locales, dans les forums de la diaspora tafraoutie à l’étranger et sur les murs des réseaux sociaux, la désapprobation est à son comble !  Tous se disent estomaqués, voire indignés ! « On ne pouvait pas imaginer un instant que notre député nous fausse compagnie ainsi sans crier gare ! », martèle-t-on. Pour nos interlocuteurs, c’est un «lâchage politique !» ; «un coup de Jarnac contre la bienséance politique». «Akhannouch aurait dû se plier avec   fair-play aux résultats des élections et se contenter d’assumer ses responsabilités   sur les bancs de l’opposition ». Il a ainsi violé le contrat moral qui nous lie à lui depuis son élection en tant que représentant de la région sous la Coupole.
Que deviennent les promesses électorales faites aux habitants ?  Tous ceux qui ont voté pour lui ont espéré qu’il défendait les intérêts de la région. Voilà aujourd’hui, pourquoi ils se sentent trahis, déclarent-ils. Pour eux, cette défection ne peut s’expliquer autrement que par une course à la ministrabilité !  « Akhannouch n’a jamais hésité   à faire feu de tout bois pour y arriver », clament-ils haut et fort.
Il s’est déjà prêté au jeu de la coloration partisane   à la va-vite afin d’être catapulté ministre et le voilà qui se débarrasse de son « froc » partisan pour se mettre dans la peau du technocrate et rempiler, en reniant  ses engagements   de député de Tiznit. « C’est de la transhumance déguisée ! ». Du   coup, enchaîne un groupe de facebookers,   ceux qui croient que les anciennes pratiques qui font tort à l’exerce sain et correct de l’action politique sont bannies et a fortiori   dans l’actuel contexte de la nouvelle Constitution, en sont pour leurs  frais.  Le tout-permis et le sans-gêne ont encore la peau dure chez nos politiques, concluent, non sans dépit des observateurs d’un réseau associatif local.
Toutefois pour certains autres, la défection  d’Akhennouch dénote une stratégie mûrement réfléchie. Homme de pouvoir qui croit ne pouvoir donner la mesure de son talent que sur le terrain, il a, de tout temps, abhorré de rester dans l’ombre ou hors des lambris dorés des bureaux ministériels, explique un acteur associatif de Tiznit. Avant d’ajouter que sa place ne peut donc être qu’au sein du gouvernement.  Surtout si ce dernier ferme les yeux sur certains principes. Et puis, ajoute-t-on, sa démission du RNI est un choix qui procède de ses convictions personnelles.
Ceci d’autant que la loi est on ne peut plus claire à ce propos. Lorsqu’un parlementaire devient ministre, il est déchu de son titre de député, son second sur la liste électorale est ainsi automatiquement   élu à sa place.  Il n’en demeure pas moins vrai que  le départ d’Aziz Akhennouch du RNI est un coup dur pour ce dernier. Surtout lorsqu’on sait qu’il a pu assurer à son ancien parti la présidence de plusieurs institutions électives, comme la municipalité de Tafraout, le Conseil provincial de Tiznit et le Conseil de la région de Souss-Massa. Aujourd’hui, de l’aveu de tous, sans lui, le pari de reprendre la tête de ces instances ne sera pas chose aisée pour le RNI.

IDRISS OUCHAGOUR
Mercredi 11 Janvier 2012

Lu 1008 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs