Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Opérations de nettoyage au point frontalier dit Kandahar

Les FAR débarrassent la région de plus de 80 véhicules




Opérations de nettoyage au point frontalier dit Kandahar
De sources bien informées, des éléments des FAR ont effectué, dans le courant de la semaine dernière, de larges opérations  de nettoyage au point frontalier dit Kandahar, à la frontière avec la Mauritanie.
Ces opérations seraient intervenues suite à la diffusion par certains sites  de la vidéo comportant les menaces proférées par AQMI.
Selon ces sources, les opérations effectuées par les éléments des FAR ont commencé par se débarrasser de plus de 80 véhicules stationnés sur ce site et dont plusieurs proviennent de vols, alors que d’autres y étaient  dans l’attente de l’établissement de documents falsifiés leur permettant  de traverser la frontière dans un sens ou dans l’autre.  Ces opérations préventives ont permis d’éloigner ou de détruire la plupart desdits véhicules, d’une part et d’éviter toute entrée clandestine événtuelle, au Maroc, d’éléments terroristes ou d’y introduire des armes ou des explosifs.
Par ailleurs, des sources proches des FAR annoncent la visite éventuelle du général, Bennani, inspecteur des FAR et commandant la zone Sud.
Cette visite au cours de laquelle il pourrait se rendre au sud d’Aouessred, permettra au général de superviser les manœuvres annuelles de routine.
Il convient de préciser que des mouvements suspects ont été enregistrés parallèlement à la mobilisation des cellules séparatistes de l’intérieur et que des campagnes appelant au repeuplement de Lagouira et du no man’s land proche du point dit Kandahar ont été lancées ces derniers jours à travers des réseaux sociaux.
Ces mouvements sont intervenus en un moment où les populations se soulèvent dans les camps de Tindouf pour dénoncer les dernières mesures prises par l’Algérie et la direction du Polisario, consistant à interdire aux véhicules mauritaniens de franchir la frontière.
Cette mesure qui suvient suite aux recommandations algériennes d’empêcher l’entrée de tout véhicule étranger en territoire algérien à partir du point frontalier contrôlé par le Polisario, accentue l’isolement des habitants des camps de Tindouf et leur ôte toute possibilité d’approvisionnement vu que cette frontière était la seule issue pour échapper à l’enfer des camps.
Pour pénétrer en territoire algérien, les transporteurs mauritaniens  étaient obligés de se munir des sauf-conduits délivrés par le bureau du Polisario à Zouerate, au nord de la Mauritanie. Ce ne sera désormais plus possible.

A.E.K
Lundi 30 Septembre 2013

Lu 1539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs