Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Opération d'envergure au Yémen contre Al-Qaïda




Opération d'envergure au Yémen contre Al-Qaïda
Au moins 43 membres présumés d'Al-Qaïda, dont un chef du réseau, ont été tués dans une série de raids au Yémen, une opération d'envergure menée conjointement par les Etats-Unis et les autorités yéménites pour tenter de déjouer de nouveaux attentats.
 "Cette opération sans précédent a été menée à la suite d'informations selon lesquelles Al-Qaïda préparait des attentats contre des installations vitales, militaires et de sécurité, et contre des intérêts étrangers au Yémen", a déclaré un haut responsable yéménite à l'AFP.
Depuis samedi, des drones --dont les Américains sont les seuls à en disposer dans la région-- ont attaqué à trois reprises des membres présumés du réseau dans des zones où ils sont fortement implantés dans le centre et le sud du Yémen.
Dans la nuit de dimanche à lundi, trois membres présumés d'Al-Qaïda, dont un chef du réseau, ont été tués par une attaque de drone contre leur voiture tout-terrain dans la province de Chabwa (sud), selon un responsable local.
 Des témoins ont affirmé avoir vu peu après l'attaque un commando héliporté non identifié récupérer les trois corps carbonisés dans la voiture détruite.
"L'opération semble indiquer que l'un des morts pourrait être un chef important d'Al-Qaïda", a déclaré à l'AFP l'un de ces témoins.  Mais l'attaque la plus spectaculaire a visé dimanche un camp d'entraînement d'Al-Qaïda et a fait plus de 30 morts, selon un responsable tribal.
 "Plusieurs éléments du réseau, de différentes nationalités, ont été tués", a affirmé le site du ministère de la Défense, 26sep.net.  Selon le haut responsable qui a requis l'anonymat, des chasseurs-bombardiers MiG-29 de l'armée yéménite ont participé aux raids sur le camp situé à Wadi Ghadina, une zone montagneuse de la province d'Abyane, à la limite de la province de Chabwa.
 Les raids se sont poursuivis pendant trois heures sur cette zone échappant au contrôle du pouvoir central, selon des sources locales.
Samedi, 10 membres présumés d'Al-Qaïda avaient déjà péri dans une attaque dans la région centrale de Baïda.
 Ils avaient été visés par un drone alors qu'ils se trouvaient dans une voiture dans la province centrale de Baïda. Trois civils qui se trouvaient dans une voiture passant près du lieu du raid ont également été tués, selon un bilan officiel.
En mars, le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi avait défendu le recours aux drones tout en reconnaissant des "erreurs limitées", dans une allusion aux victimes collatérales.
Les organisations des droits de l'Homme ont en revanche dénoncé à plusieurs reprises la mort de civils dans des attaques de drones.
En dépit des coups répétés portés au réseau, la branche yéménite d'Al-Qaïda reste la plus dangereuse et la plus active, selon les Etats-Unis.
 Dans une vidéo récente, Al-Qaïda au Yémen a fait étalage de sa puissance en montrant des dizaines de combattants, la plupart à visage découvert, arriver dans des véhicules tout terrain flambant neufs pour fêter l'évasion d'une prison de Sanaa de plusieurs d'entre eux.

AFP
Mardi 22 Avril 2014

Lu 77 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs