Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Offensive kurde pour reprendre le plus grand barrage d'Irak aux jihadistes


L’aviation militaire américaine a mené neuf frappes aériennes en soutien aux Peshmergas



Offensive kurde pour reprendre le plus grand barrage d'Irak aux jihadistes
 
Les forces kurdes, soutenues par l'aviation américaine, ont lancé samedi une offensive pour reprendre aux jihadistes le plus important barrage d'Irak dans le nord du pays, où ces mêmes extrémistes ont été accusés d'avoir tué des dizaines de villageois de la minorité yazidie.
Alors que l'Irak est plongé dans le chaos depuis le début le 9 juin d'une offensive des jihadistes de l'Etat islamique (EI) que rien ne semble pouvoir arrêter pour le moment, les grandes puissances ont accru leurs efforts pour couper le financement de ces extrémistes, armer les Kurdes et aider les dizaines de milliers de personnes démunies déplacées par les violences.
Les Etats-Unis ont mené neuf frappes aériennes près du plus important barrage d'Irak, le barrage de Mossoul, non loin d'Erbil (nord), que les forces kurdes tentent de reprendre aux jihadistes, a indiqué le commandement militaire américain qui couvre le Moyen-Orient et l'Asie centrale.
Des avions et des drones ont lancé "avec succès" neuf frappes qui ont détruit ou endommagé quatre véhicules blindés de transport de troupes, sept véhicules armés, deux véhicules de transport Humvee et un véhicule blindé, a précisé le Centcom.
Ces actions visent à soutenir les efforts humanitaires et à protéger le personnel américain et les installations des Etats-Unis en Irak, a expliqué le commandement.
Ces frappes viennent en soutien d'une offensive des Peshmergas (combattants kurdes) lancée samedi pour reprendre ce barrage aux jihadistes, qui le contrôlent depuis le 7 août.
Les forces kurdes peinent aussi à freiner leur progression en direction de leur région autonome du Kurdistan après des attaques lancées par l'EI début août dans le Nord.
Dans leur première tentative de reprendre le barrage de Mossoul aux mains de l'EI depuis le 7 août, les Peshmergas ont lancé une attaque avec l'appui de l'aviation américaine pour le contrôle de cette infrastructure vitale, a déclaré à l'AFP un responsable militaire kurde affirmant avoir 
"pris le contrôle du côté est du barrage" en tuant plusieurs membres de l'EI. " Selon des témoins, les frappes aériennes contre les jihadistes ont commencé tôt le matin, et les combats se poursuivaient en soirée. Le barrage fournit de l'eau et de l'électricité à la majeure partie de la région et est indispensable à l'irrigation de vastes zones de culture.
Le village de Kocho situé près de la ville de Sinjar, dont les jihadistes se sont emparés le 3 août, a été libéré par les Peshmergas. 
Vendredi, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution visant à empêcher le recrutement et le financement de jihadistes en Irak et en Syrie. 
AFP

AFP
Lundi 18 Août 2014

Lu 363 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs