Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

OCS-MAS ou comment vaincre une destinée

Le prélude de la 12ème journée a tout d’un sommet du bas est un «gare au perdant» bien pathétique




OCS-MAS ou comment vaincre une destinée
C’est un MAS bien moribond qui s’en ira en terre abdie ce vendredi, en lever de rideau de la douzième journée de ce bon vieux championnat, tenter d’ôter pied de la fosse et ce, aux dépens d’un OCS qui pour autant qu’il est mieux loti, ne fait guère mieux, que deux malheureuses longueurs d’écart et deux places au classement. Autant dire que nos deux nécessiteux auront au stade Al Massira de Safi une explication à couteaux tirés. C’est un sommet de bas du tableau qui vaut bien en pesant, celui du lendemain à Fès entre le WAF et l’ASS, les deux porteurs de bonnets d’âne patentés de l’exercice.
Si au petit jeu des « stats », sur les 10 rencontres jouées depuis 2008, le MAS de ses quatre victoires dont une à Safi contre deux défaites, l’emporte largement, la réalité de la calculette du classement en cours est tout autre. En effet le MAS, depuis la troisième journée, synonyme de sa dernière victoire qui en plus, le fut en derby au demeurant intense, n’a récolté que deux petits points tous deux à la maison face au KACM (8e journée) et au MAT la semaine passée. C’est dire la dégringolade vertigineuse du MAS qui est passé en neuf journées d’un statut de leader à celui de relégable.
Seule consolation cependant pour les Fassis le nul méritoire obtenu devant le leader et même s’il a été acquis à la maison ressemble quelque peu à cet accouchement au forceps annonciateur de jours meilleurs un peu comme un signe de renaissance.
Pour les Safiots le constat n’en est pas plus éloquent. L’équipe à Zaki, de ses hauts et de ses bas, n’en finit pas de souffler le chaud et le froid au grand dam de ses supporters qui ne savent plus à quel crampon se vouer. Douze buts pour treize d’encaissés, c’est la meilleure différence de buts des huit derniers, l’OCS fait bien mieux que la défense passoire massaouie 17 buts dans ses filets pour 10 de rendus.
Le parcours modeste de Safi jusqu’à présent n’est pas la récompense des ambitions de l’OCS. Souvent, il s’en est fallu de peu, et au contraire du MAS qui fait naufrage à la première vague venue, les Safiots ont une assise cohérente sur laquelle ils peuvent reposer et pour peu que la persévérance, la régularité et la constance suivent, il est certain que les résultats ne tarderont pas à pointer.
Au MAS le léger mieux entrevu lors de sa dernière sortie devrait prêter à référence pour C. Rossly pour positiver et aller de l’avant. Il faudrait donc y voir là pour  antagonistes de ce prélude, des signes prépondérants d’un semblant de redressement et surtout d’un détour par le stade de Safi, car la bataille va être dure, les points ne comptant pas pour beurre par ces temps si frisquets.

OCS-MAS ou comment vaincre une destinée
Le bus transportant le club du MAS a eu un accident de la circulation hier matin au niveau du boulevard des FAR à Casablanca.
Fort heureusement, c’était sans gravité.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 6 Décembre 2013

Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs