Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouvelle manifestation pour le climat à New York

Plus de 120 pays au Sommet




Nouvelle manifestation pour le climat à New York
Une centaine de personnes ont été arrêtées lundi à New York au cours d'un rassemblement organisé pour attirer l'attention sur le réchauffement climatique. 
Plusieurs centaines de manifestants avaient auparavant bloqué la circulation aux abords de Wall Street, ce qui avait déjà donné lieu à trois interpellations. Peu après la fermeture de la Bourse, ils ont essayé de déplacer les barrières métalliques installées pour les tenir à distance. 
Les forces de l'ordre ont alors fait usage de gaz au poivre pour les en empêcher. Elles leur ont par la suite donné l'ordre de se disperser, mais quelques dizaines de manifestants ont refusé d'obtempérer et se sont assis sur place. 
Un par un, ils ont été menottés et emmenés. La police de New York et les organisateurs de la manifestation parlent tous deux d'une centaine d'arrestations.
Le rassemblement baptisé "Flood Wall Street" (Inonder Wall Street) visait à dénoncer le rôle du capitalisme financier dans les changements climatiques. La veille, s'était déroulée la plus grande "marche pour le climat" jamais organisée dans le monde, qui a réuni 310.000 personnes à New York. 
"Cette action contre Wall Street exprime clairement le sentiment que les entreprises et le capitalisme ne sont plus au service des gens mais du profit", a expliqué Kai Sanburn, une infirmière de 60 ans venue de Los Angeles. 
Cette opération coup de poing inspirée du mouvement "Occupy Wall Street" de 2011 entre dans le cadre de la Semaine pour le climat, organisée avant le sommet de mardi aux Nations unies, qui doit permettre de préparer la conférence de Paris prévue en 2015. 
En effet, les dirigeants du monde entier se sont réunis mardi à New York pour un sommet de l'ONU sur le climat visant à donner un nouvel élan aux négociations internationales sur le réchauffement climatique.
 Le président Barack Obama, dont la marge de manœuvre est toutefois limitée en raison d'un Congrès réticent, le président français François Hollande et des dizaines de chefs d'Etat ou de gouvernement représentant plus de 120 pays, devaient s'exprimer à la barre de l'ONU pour tenter de galvaniser les énergies dans la perspective d'un grand accord international en 2015 à Paris.
 "Il est maintenant temps d'agir" contre le changement climatique, a exhorté lundi le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le secrétaire d'Etat américain John Kerry y voyant "le plus grave défi de notre planète".
 Le sommet intervient deux jours après une mobilisation sans précédent dans plusieurs villes à travers le monde dont New York pour une "Marche pour le climat", qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes, célébrités et personnalités politiques. 
 "Il y a des endroits dans le monde où on s'entretue pour de l'eau à cause de la sécheresse", accentuée par le réchauffement, a souligné John Kerry lors d'une conférence à New York.
 Son homologue français Laurent Fabius a salué les efforts entrepris par la Chine et les Etats-Unis, deux des plus gros pollueurs, mais a estimé qu'il fallait aider les pays en développement à réorienter leurs économies.
 

REUTER-AFP
Mercredi 24 Septembre 2014

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs