Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouri al-Maliki rejette l’idée d’un gouvernement d’urgence

Le dirigeant chiite Moqtada al-Sadr et l’Iran s’immiscent dans le conflit en défiant les insurgés sunnites




Nouri al-Maliki rejette l’idée d’un gouvernement d’urgence
Le puissant dirigeant chiite Moqtada al-Sadr a promis de "faire trembler la terre sous les pieds" des insurgés sunnites tandis que le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a mis en garde ses rivaux politiques contre toute tentative d'exploiter l'offensive rebelle pour le marginaliser. Les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au levant (EIIL), à l'offensive depuis plus de deux semaines en Irak, ont ouvert dans l'ouest du pays une voie vers la Syrie en s'emparant du poste-frontière de Boukamal. Avec Al-Qaïm qu'ils contrôlent déjà, à la faveur d'une entente locale avec Al-Qaïda, ils progressent ainsi vers leur objectif de créer un Etat islamique dans une zone à cheval entre la Syrie et l'Irak, pays désormais au bord de l'implosion.
"Nous ferons trembler la terre sous les pieds de l'ignorance et de l'extrémisme", a cependant promis le dirigeant chiite Moqtada al-Sadr dans une allusion à la vaste offensive des insurgés sunnites qui leur a permis de s'emparer de larges pans de territoire dans le nord et l'ouest de l'Irak. Le puissant chef chiite s'est de plus déclaré opposé à l'envoi de 300 conseillers militaires en Irak, dont 40 étaient mardi à pied d'oeuvre, assurant qu'il n'accepterait qu'un "soutien international de la part de pays qui n'occuperaient pas l'Irak".
A ce titre, l'Iran, allié chiite du pouvoir de même confesssion à Bagdad, a secrètement déployé des drones de surveillance en Irak où il convoie également du matériel militaire par voie aérienne, a affirmé mercredi le New York Times. Les déclarations de Moqtada al-Sadr sont intervenues peu après un défilé à Sadr City, dans le nord de Bagdad, de combattants qui lui sont restés fidèles et se sont engagés à combattre l'offensive des insurgés qui menace de diviser l'Irak.
L'Armée du Mahdi dirigée par Moqtada al-Sadr, qui a combattu les forces américaines lors de leur intervention en Irak, est jusqu'à présent restée inactive même si les combattants loyaux à Moqtada al-Sadr ont promis d’attaquer les insurgés. Alors que des notables de tribus sunnites ont appelé à la mise en place d'un gouvernement ne tenant pas compte des résultats des législatives du 30 avril qu'ils qualifient de mascarade, le Premier ministre al-Maliki a estimé qu'une telle démarche constituerait "un coup d'Etat à l'encontre de la Constitution et du processus politique".
Maliki, dont le bloc électoral est arrivé en tête lors du scrutin d'avril mais ne parvient pas à former une coalition de gouvernement, a dénoncé "une tentative de la part de ceux qui sont contre la Constitution d'éliminer le jeune processus démocratique et de voler leur vote aux électeurs" poursuivant "qu'il rejetait l'idée d'un gouvernement d'urgence, d'une sorte de gouvernement provisoire imposé hors du cadre constitutionnel".
Washington a cependant minimisé la mise en garde du Premier ministre irakien, des responsables américains affirmant même que Maliki restait disposé à mettre sur pied ce gouvernement d'union nationale au 1er juillet.
 

AFP
Vendredi 27 Juin 2014

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs