Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouri Al-Maliki s’efface du pouvoir irakien au profit de son successeur désigné


Les frappes aériennes américaines ont brisé le siège des monts Sinjar dans le nord



Nouri Al-Maliki s’efface du pouvoir irakien au profit de son successeur désigné
 
Le Premier ministre irakien sortant Nouri Al-Maliki a annoncé jeudi qu'il abandonnait le pouvoir trois jours après la désignation de son successeur, alors que le pays ne parvient toujours pas à contenir l'offensive jihadiste.
 Au terme donc de mois de crise et des critiques de plus en plus virulentes contre lui, Maliki a décidé de jeter l'éponge, après avoir passé huit années au pouvoir et tout fait pour y rester.
"J'annonce devant vous aujourd'hui (...) le retrait de ma candidature au profit du frère Haïdar al-Abadi", a déclaré Maliki, dans une allocution retransmise à la télévision où il est apparu aux côtés de son successeur désigné, dont il avait vivement dénoncé la nomination. Le président irakien Fouad Massoum avait chargé lundi M. Abadi, un membre du parti Dawa de M. Maliki, de former un nouveau gouvernement.
Dans le même temps, le président Barack Obama a affirmé que les frappes aériennes américaines contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI) avaient brisé le siège des monts Sinjar, dans le nord du pays, où étaient piégés des milliers de réfugiés yazidis chassés par les insurgés. La communauté internationale a intensifié ses efforts pour fournir de l'aide humanitaire aux personnes déplacées par l'offensive de l'EI, ainsi que des armes et du matériel aux forces kurdes qui luttent contre eux.
Depuis une dizaine de jours, les jihadistes ont avancé vers le Kurdistan autonome chassant des dizaines de milliers de membres des minorités chrétienne et yazidie (minorité kurdophone et non musulmane) de leurs villes, à Sinjar et Qaraqosh notamment, tombées aux mains de l'EI. Les forces kurdes dépassées tentent de les freiner avec l’aide des forces aériennes américaines.
"Nous avons brisé le siège de l'EI dans les monts Sinjar et avons sauvé beaucoup de vies innocentes", a déclaré M. Obama, tout en précisant que l'armée américaine allait poursuivre ses frappes aériennes contre les jihadistes dans le nord, débutées le 8 août.
 Des drones et des chasseurs de l'armée américaine ont ainsi détruit jeudi deux véhicules armés et un véhicule blindé de l'Etat islamique, selon le commandement militaire américain.
Pour sa part, le Premier ministre britannique David Cameron, a indiqué que Londres envisagerait "favorablement" la possibilité d'armer les forces kurdes si la demande lui en était faite.
 La communauté internationale s'est mobilisée pour aider les déplacés au Kurdistan. 
L'Allemagne devait envoyer vendredi quatre avions de transport militaires Transall chargés d'aide humanitaire, dont du matériel médical. L'aide humanitaire de la France au Kurdistan va être "amplifiée", a promis François Hollande lors d'un entretien téléphonique avec M. Massoum, à qui il a confirmé "la livraison imminente" d'équipements militaires. Enfin, le Conseil de sécurité de l'ONU devait voter vendredi des mesures visant à couper les vivres des jihadistes en Irak et en Syrie. 
 

AFP
Samedi 16 Août 2014

Lu 444 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs