Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Tweet
Un Australien parti combattre en Syrie aux côtés de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a twitté une photo de son jeune fils portant la tête d’un soldat syrien décapité, selon le quotidien The Australian, et suscitait lundi un grand émoi en Australie.
Khaled Sharrouf, parti d’Australie l’an dernier pour mener le jihad, a publié sur son compte Twitter une photo sur laquelle son fils de 7 ans, exhibe la tête du soldat décapité à Raqa, dans la vallée de l’Euphrate, bastion des insurgés islamistes.L’homme a légendé la photo: «C’est mon garçon».
Une autre photo publiée par The Australian montre Sharrouf en tenue de combat posant avec trois jeunes garçons en armes, devant un drapeau de l’EIIL, dont les agences de renseignement pensent qu’il s’agit de ses fils.
Le gouvernement australien estime que jusqu’à 150 Australiens mènent le djihad à l’étranger, essentiellement en Irak et en Syrie.
 
Kosovo
La police au Kosovo a arrêté lundi quarante Kosovars albanais soupçonnés d’avoir rejoint les insurgés jihadistes en Syrie et a saisi des explosifs et armes, a-t-on indiqué de source policière.Les unités spéciales de la police ont mené tôt dans la matinée cette opération d’envergure à travers le Kosovo.
Les quarante personnes arrêtées «sont soupçonnées d’avoir pris part à la guerre en Syrie en épaulant des organisations terroristes». Les suspects avaient été recrutés par l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et le front al-Nusra.
L’EIIL est un avatar d’Al-Qaïda qui entend constituer un califat à cheval sur la Syrie et l’Irak. Seize ressortissants kosovars partis rejoindre les jihadistes en Syrie ou en Irak ont été tués, selon la police.
 

Mardi 12 Août 2014

Lu 97 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs