Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Algérie
 
Un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter a provoqué un début de panique vendredi à l’aube à Alger et dans les départements limitrophes, faisant trois morts et 388 blessés liés au mouvement de panique pour la plupart à Alger et à Boumerdes à l'est de la capitale et aucun dégât important n’est lié à ce séisme.   De nombreux habitants de la zone se sont précipités dans les rues, craignant des effondrements de bâtiments. L'épicentre du séisme se situe en mer, à 19 km au nord-est de Bologhine, un quartier d'Alger, selon le Centre algérien de recherches en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), qui a déjà recensé 20 répliques, dont l'une de magnitude 4,3 un quart d'heure plus tard. "Ce séisme entre dans l'activité normale de la sismicité de l'Algérie qui se trouve au centre de deux plaques majeures. En 2003, un séisme à Boumerdes avait fait près de 3.000 morts.
 
Centrafrique
 
Au moins 22 personnes ont été tuées en Centrafrique lors de violents affrontements mercredi et jeudi entre miliciens anti-balaka et ex-rebelles Séléka à Batangafo (300 km au nord de Bangui), a-t-on appris vendredi auprès de la force africaine (Misca. On déplore au moins 22 morts, surtout parmi les civils mais on compte aussi quelques anti-balaka et ex-Séléka. et vendredi matin, "un calme relatif" régnait dans cette localité du centre du pays, a précisé cette même source. Les affrontements entre combattants des deux groupes ont plongé la Centrafrique dans une spirale infernale de violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts, des centaines de milliers de déplacés et contraint les civils musulmans à fuir des régions entières du pays. Sous forte pression internationale, des représentants des anti-balaka et de l'ex-Séléka ont signé le 23 juin un accord de cessation des hostilités, dont la mise en œuvre suscite beaucoup de scepticisme à Bangui.

Samedi 2 Août 2014

Lu 104 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs