Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Niger
 
Une vingtaine de personnes, dont des épouses de personnalités nigériennes, ont été arrêtées depuis lundi au Niger dans le cadre du démantèlement d'un trafic présumé de nouveaux-nés venant du Nigeria voisin, connu pour ses "usines à bébés". "Plus d'une vingtaine de personnes, en majorité des femmes, sont interpellées depuis lundi dans le cadre d'une enquête internationale relative à un trafic de bébés", a indiqué une source policière à l'AFP. Dix-huit d'entre elles ont été inculpées pour "supposition d'enfant" (un délit qui consiste à attribuer la maternité d'un enfant à une femme qui n'en a pas accouché, NDLR), "faux et usage de faux" et "déclaration mensongère", a-t-on appris de source judiciaire. Treize autres ont été relaxées, de même source, tandis que les auditions, débutées en début d'après-midi, se poursuivaient encore à 23H00 locales (22H00 GMT), a constaté l'AFP.
 
Somalie
 
Deux soldats djiboutiens de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués jeudi lors de l'attaque de leur base, revendiquée par les insurgés islamistes somaliens shebab liés à Al-Qaïda, a annoncé l'Amisom. L'attaque a été perpétrée à Buula Burde (centre) par deux hommes "vêtus d'uniformes de l'armée somalienne", selon un porte-parole de l'Amisom, Eloi Yao. "Deux soldats djiboutiens et deux assaillants ont été tués. Les insurgés qui n'ont pas réussi à entrer dans le complexe abritant le contingent djiboutien, ont eu un échange de tirs au point de contrôle. Les shebab ont revendiqué cette attaque, assurant avoir pénétré dans l'hôtel de Buula Burde où est basé le contingent djiboutien. Un porte-parole des islamistes a affirmé que six soldats de l'Amisom avaient péri.

Vendredi 27 Juin 2014

Lu 87 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs