Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




News
Missiles
 
La Corée du Nord a procédé dimanche à des tirs d'essai de dix missiles à courte portée, a indiqué le ministère sud-coréen de la Défense, nouveau signe de mauvaise humeur de Pyongyang alors que les manoeuvres conjointes américano-sud-coréennes se poursuivent.
 Les missiles ont été tirés de la côte orientale nord-coréenne vers la mer du Japon et ont traversé quelque 70 km, a ajouté le porte-parole du ministère.  "Après le tir de missiles du Nord à 06H20 (09H20 GMT), notre armée maintient sa vigilance quant à d'éventuelles provocations de la Corée du Nord", a-t-il dit. Depuis fin février, Pyongyang a procédé à plusieurs tirs de missiles, de courte portée.  Ces tirs ne devraient cependant pas provoquer une brusque montée des tensions sur la péninsule coréenne, les experts estimant que ces gestes visent surtout à souligner l'exaspération de Pyongyang envers les exercices militaires entre les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Attentat
 
Au moins neuf personnes sont mortes samedi dans une série d'attentats à la voiture piégée visant des quartiers commerçants de Bagdad, ont indiqué des responsables de sécurité et médicaux.  Les cinq explosions ont également fait des dizaines de blessés, à moins de deux mois des élections législatives du 30 avril.
 Les véhicules piégés ont frappé des marchés et des centres commerciaux de Sadr City, Amel, Amin, Choula et Qahira, tuant neuf personnes et faisant plus de 30 blessés, selon ces sources s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.  Ailleurs dans le pays, une mère et son fils ont été abattus à Baqouba, à soixante kilomètres au nord de la capitale, et une voiture piégée à Tikrit, à 160 km au nord de Bagdad, a explosé près de la maison d'un colonel, faisant 15 blessés.  
L'Irak connaît depuis un an une recrudescence des violences, qui atteignent des niveaux comparables à ceux de 2008, essentiellement alimentées par le ressentiment de la minorité sunnite face au gouvernement dominé par les chiites, et par le conflit en Syrie voisine.

Lundi 17 Mars 2014

Lu 68 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs