Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nécessité d’une formation continue au profit des médecins généralistes




Nécessité d’une formation continue au profit  des médecins généralistes
Les travaux du 4ème Congrès national de la médecine générale se sont ouverts, dernièrement, au Centre international de conférences de Skhirate, sous le thème "La médecine générale : de la formation continue à la spécialité".
Le but de cette conférence est de sensibiliser à la nécessité d'assurer, à l'instar des autres spécialités, une formation au profit des médecins généralistes, a affirmé le président du congrès, Mohamed Said Berrada, dans une déclaration à la MAP en marge de l'ouverture des travaux de cette rencontre.
Il a en outre relevé que le congrès sera sanctionné de recommandations portant, notamment, sur la nécessité de reconnaître le rôle central des médecins généralistes au sein du système de la santé et de renforcer la coopération public-privé.
Abondant dans ce sens, Dalal Mansour, médecin généraliste et membre de l'Association marocaine des médecins généralistes, a souligné que le Congrès s'articule autour de plusieurs ateliers et colloques animés par de grands experts, en soulignant la nécessité de reconnaître la médecine générale en tant que spécialité indépendante. De son côté, le secrétaire général du Collectif national des médecins généralistes, Hamid Darnouni, a fait savoir que la rencontre vise à mettre en relief le rôle important du médecin généraliste au sein du système de la santé au Maroc et à contribuer à la reconnaissance de la médecine générale en tant que spécialité autonome. 
Cette rencontre de deux jours constitue une occasion pour les médecins généralistes marocains d'échanger les expériences avec leurs homologues étrangers, de s'informer sur les nouveautés que connaît ce secteur et de développer la recherche dans le domaine de la médecine générale, selon les organisateurs.
Elle vise également à conjuguer les efforts pour répondre aux attentes des ordres des médecins généralistes du Maghreb arabe concernant la tenue du Premier congrès maghrébin de médecine générale, vers la première moitié de l'année 2015, de même qu'elle aspire à faire participer les cliniques médicales ainsi que les médecins généralistes à l'organisation des sessions de formation au profit des futurs médecins généralistes. 

Mardi 6 Mai 2014

Lu 1098 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs