Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Najat Zarrouk, élue vice-présidente du comité des experts de l’administration publique de l’ONU




Najat Zarrouk, élue vice-présidente du comité des experts de  l’administration publique de l’ONU
Belle revanche pour Dr Najat Zarrouk, la gouverneure qui n’avait pas rejoint son poste à la préfecture de Ben Msik à Casablanca. Elle retrouve de nouveau son siège au Bureau du Comité des experts de l’Administration publique de l’ONU (CEPA). Mais cette fois, c’est en tant que vice-présidente qu’elle y fait son retour. 
Cette élection a eu lieu à l’occasion de la 14ème session du CEPA qui se déroule du 20 avril jusqu’au 24 du même mois à New York. Une session  qui se tient sous  le thème du  «Renforcement de la confiance envers les pouvoirs publics aux fins de la réalisation des Objectifs du développement durable: mesures nécessaires» et à laquelle participent  les membres du CEPA, les représentants des départements ministériels ainsi que les institutions et organisations œuvrant dans le domaine de l’administration publique en qualité d’observateurs.
On s’en souvient, cette Marocaine, native d’El Jadida, est membre depuis 2010 du Comité des experts de l’administration publique (CEPA). Une nomination faite par le Secrétaire général des Nations unies himself et  qui a été approuvée également par le Conseil économique et social (ECOSOC) de l’ONU. Najat Zarrouk a également  présidé le Comité durant ses 11ème et 12ème sessions en 2012 et  2013. 
Cette année, à New York, c’est elle qui  présentera un document officiel dédié à  «Responsabiliser les institutions, promouvoir l’éthique dans l’exercice du pouvoir et favoriser l’intégrité pour renforcer la confiance dans les efforts de développement durable».
«Composé de 24 experts issus des cinq continents et nommés à titre personnel, le CEPA qui a été établi par l’ECOSOC dans sa résolution 2001/45, se réunit chaque année au siège de l'ONU à New York et il est  chargé de soutenir le travail de l'ECOSOC concernant la promotion et le développement de l'administration publique et la gouvernance entre les Etats membres, dans le cadre de la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement ainsi que de la préparation des Objectifs du développement durable et de l’Agenda de développement post-2015. A l’issue de sa session annuelle, le CEPA soumet à l’approbation de l’ECOSOC un projet de résolution et un rapport», nous apprend la littérature onusienne.       
Depuis sa mise en place, plusieurs thèmes ont été décortiqués  par le CEPA: la gouvernance, la gouvernance participative, la gouvernance axée sur les résultats, la gouvernance locale, le rôle de la gouvernance responsable et à l’écoute, transformation de l’administration publique en faveur du développement durable, l’engagement des citoyens, les effets de la crise financière sur l’administration publique, le développement du capital humain, le renforcement des capacités, le rôle des ressources humaines dans la revitalisation de l’administration publique, les innovations  en matière de gouvernance et d’administration publique, la promotion de l’administration électronique, entre autres. 

Lundi 20 Avril 2015

Lu 1225 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs