Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mutations d’agents de l’autorité locale : L’espoir du changement renaît à Tafraout




Le ministère de l’Intérieur vient d’effectuer un mouvement partiel de mutations des responsables locaux des administrations territoriales  ayant passé plus de quatre ans dans le même lieu, et ce, en vertu du principe de la mobilité décrétée par ce département.  
Dans la foulée de ce redéploiement, le pachalik de Tafraout a enregistré le changement du responsable  de ce district.  Celui-ci a été muté dans la petite bourgade de Tahla relevant de la province de Taza  où il occupera la fonction de pacha.    
Pour les observateurs et responsables locaux des  partis politiques, tous s’accordent à assimiler cette nouvelle affectation à une mutation-sanction.  «La preuve, l’agent en question n’a pas pu obtenir  de promotion hiérarchique.   Après un  mandat de près de cinq ans d’une gestion aux antipodes  du nouveau concept d’autorité, il ne fallait pas s’attendre à autre chose!», nous a déclaré un élu local sous le sceau de l’anonymat  avant de rappeler que les  promotions obéissent désormais  à  de  rigoureux  critères de mérite. Quoi qu’il en soit, les habitants de Tafraout ont poussé un grand ouf de soulagement à l’annonce de ce  départ.    «C’est une délivrance, mais   nous souhaitons ne pas voir cette douloureuse expérience se répéter », soutiennent-ils.
En effet, loin de vouloir lui faire un quelconque procès d’intention, l’autorité locale a brillé dernièrement  par son incapacité à se mettre au diapason des orientations prônant l’instauration d’une nouvelle relation   avec les citoyens. Une   relation basée sur le respect de leurs  droits et l’écoute de leurs doléances. Hélas, il suffit de s’adresser aux habitants pour se   rendre compte de la persistance de ces regrettables  «pratiques anachroniques » à contre-courant des nouvelles orientations.     
« A titre d’exemple, la fin de non-recevoir des réclamations  à propos des principaux maux dont pâtit notre ville,  et, à leur tête,  le fameux problème du  pillage  illégal,  à la barbe et au nez de tous,  des merveilleux sites touristiques uniques au monde qui font la richesse de la province par les fabricants de parpaing »,! s’exclame un opérateur touristique.  
Que de plaintes ont également été adressées pour  dénoncer cette autre affaire de parkings sauvages et  de caravanings instaurés par l’autorité locale elle-même sur des propriétés privées et contre l’avis de tous.
« Ni les réclamations des opérateurs touristiques, ni la médiatisation du refus de l’autorité locale d’assainir ce secteur des pratiques le sapant n’ont poussé l’ex-pacha à jouer le rôle qui lui sied.  Au contraire, il a préféré   cautionner, jusqu’à l’ultime moment de son mandat, par sa passivité active, l’anarchie  et le harcèlement de touristes pratiqués par des meutes de faux guides et de rabatteurs  à la solde de certains qui se sont toujours réclamés de leurs accointances qu’ils entretiennent avec l’autorité locale », explique un bazariste.
Et d’ajouter que cela n’a pas tardé à compromettre ainsi l’image de la ville dont le sort est de sombrer actuellement dans un marasme sans précédent, avant de se demander, non sans exaspération, si le rôle de cette autorité n’était pas de protéger les fauteurs de troubles !  Les rapports de l’autorité locale avec  l’instance élue de la ville ont été également critiqués par les habitants.
Le secteur du tourisme est considéré comme le pourvoyeur le plus important en termes de postes d’emploi et de création de richesses et fait vivre plus de 70% de la population locale. L’autorité locale est appelée  à s’y intéresser et à soutenir les actions à même de le sortir de sa léthargie.

IDRISS OUCHAGOUR
Jeudi 22 Septembre 2011

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs