Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Municipalité d’Essaouira : Une élue publiquement injuriée par l’un de ses pairs




«C’est scandaleux, jamais le travail communal à Essaouira n’avait atteint une telle bassesse!», nous a déclaré un membre du bureau communal de la municipalité d’Essaouira, en commentant l’acte commis par le 5ème vice-président du maire et également président du conseil provincial d’Essaouira à l’encontre d’une conseillère istiqlalienne qu’il avait traitée de «traînée»!
Cela s’est produit vendredi 11 décembre 2009, lors d’une session (extraordinaire) du conseil municipal. D’après plusieurs témoins, ledit vice-président qui avait empêché une conseillère istiqlalienne de donner son point de vue sur une question à l’ordre du jour, avait violement réagi à la requête de l’édile Hafida Jadali qui lui demandait de respecter le droit de  son collègue  à la parole. Du coup, il est allé piocher dans un champ lexical vulgaire et hostile pour l’injurier.
Les conseillers istiqlaliens scandalisés ont aussitôt quitté la salle, et déposé plainte auprès du gouverneur de la ville, du procureur du Roi et confié l’affaire à l’avocat de leur parti pour intenter un procès contre l’édile agresseur. «  C’est un acte indigne à ne pas tolérer, nous ne pouvons accepter qu’une respectueuse institution faite pour le débat,  le partage et la réflexion collective sur les meilleurs moyens d’améliorer le contexte local, se transforme en lieu d’atteinte à la dignité des édiles, des femmes surtout ; et l’usage d’un vocabulaire on ne peut plus vulgaire » a déclaré un conseiller et responsable provincial istiqlalien en réaction à cet incident.
Contactée par Libé, la conseillère istiqlalienne, visiblement émue, a dénoncé cet acte portant surtout atteinte à la dignité de la femme marocaine qui est au cœur  de multiples actions et initiatives en vue de promouvoir sa participation dans la vie politique. Il a également confirmé qu’il avait confié le dossier à un avocat.
A noter que l’édile istiqlalienne Hafida Jadali traitée de « traînée » est  une ex-parlementaire, membre du Conseil national du Parti Istiqlal, membre du conseil exécutif et secrétaire provinciale de l’UGTM, membre du bureau exécutif de l’organisation de la femme istiqlalienne, et membre de la commission des finances et du développement économique et social au conseil municipal d’Essaouira.
 Affaire à suivre


Abdelali Khallad
Lundi 14 Décembre 2009

Lu 805 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs