Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mourinho : «Wenger un spécialiste de l’échec»




Mourinho : «Wenger un spécialiste de l’échec»
Jose Mourinho, après avoir critiqué à tout bout de champ ces dernières semaines Manuel Pellegrini, l’entraîneur de City, est revenu à ses premières amours en accusant vendredi Arsène Wenger d’être un “spécialiste de l’échec” avec Arsenal.
“Wenger est un spécialiste de l’échec, pas moi, a asséné l’entraîneur de Chelsea à la veille de son 8e de finale de Coupe d’Angleterre contre Manchester City. A supposer qu’il ait raison et que j’ai peur de l’échec, c’est parce que je n’en ai pas connu beaucoup. Il a peut-être raison. Peut-être que je ne suis pas habitué à perdre”.
“La réalité, c’est que lui est un spécialiste. Huit ans sans rien gagner, c’est un échec. Si moi je fais ça avec Chelsea, je quitte Londres et je ne reviens pas”, a poursuivi le Portugais moqueur. 
Son alter ego d’Arsenal, la cible préférée de Mourinho lors de son premier séjour à Londres entre 2004 et 2007, avait eu l’outrecuidance le matin-même d’estimer que si Chelsea, comme d’autres d’ailleurs, ne s’incluait pas parmi les favoris pour le titre, c‘était pour ne pas porter la responsabilité d’un éventuel échec.
“Le titre est très ouvert et seul Chelsea peut le perdre tout simplement parce qu’il est en tête en ce moment, a ainsi déclaré le Français en marge de son match de coupe contre Liverpool dimanche. C’est à cause de la peur de perdre. Si vous ne vous mettez pas dans la course, vous ne pouvez pas la perdre”.
“C’est notre boulot d’être ambitieux, d’essayer de gagner et si on n’y parvient pas, d’en assumer la responsabilité. C’est aussi simple que ça et c’est comme ça que je vois les choses. Je dis aussi: +oui, nous sommes dans la course, oui on va tout donner et si cela ne se fait pas je serais responsable”, a-t-il ajouté.
“Chacun peut en penser ce qu’il veut, mais l’avantage dans ce pays c’est qu’il est difficile de distraire les gens quand vous êtes premiers”, a conclu Wenger à l’attention de son rival londonien qui essaye depuis plusieurs semaines de minimiser ses chances pour ne pas mettre trop de pression sur les épaules de sa jeune équipe.
Chelsea et Arsenal, qui doivent encore s’affronter à Stamford Bridge cette saison en championnat après le 0-0 du match aller à l’Emirates, occupent dans cet ordre la tête du championnat, avec un point d’avance pour les Blues.

Lundi 17 Février 2014

Lu 301 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs