Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Moscou soutient Téhéran : Les sanctions occidentales visent la déstabilisation de l’Iran




Moscou soutient Téhéran : Les sanctions occidentales visent la déstabilisation de l’Iran
Les nouvelles sanctions de l’Occident contre l’Iran ont pour but d’»asphyxier» l’économie de la République islamique et probablement de susciter le mécontentement de la population, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. «Les nouvelles sanctions unilatérales contre l’Iran n’ont rien à voir avec le désir de lutter contre la prolifération nucléaire. Cela a été bien réfléchi dans le but d’asphyxier l’économie iranienne et d’aggraver la situation de la population», a déclaré M. Lavrov lors d’une conférence de presse. La Russie, qui a jusqu’ici souscrit à quatre séries de sanctions du Conseil de sécurité contre l’Iran, a fait savoir tout comme la Chine qu’elle s’opposait à de nouvelles sanctions. L’Europe et les Etats-Unis ont durci leurs sanctions contre l’Iran du fait de son programme nucléaire controversé après l’adoption par le conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) d’une résolution contre Téhéran. Les pays européens se sont mis d’accord au début du mois sur le principe d’instaurer un embargo pétrolier contre l’Iran à l’instar des Etats-Unis. L’UE doit décider d’un nouveau train de sanctions musclées le 23 janvier, après l’annonce du lancement de la production d’uranium enrichi à 20% sur le site de Fordo, à 150 km au sud-ouest de Téhéran. L’Iran nie vouloir développer des armes nucléaires et assure que son programme nucléaire est purement civil, alors que les pays occidentaux soupçonnent qu’il soit poursuivi à des fins militaires. Par ailleurs, Les monarchies du Golfe n’hésiteront pas à «recourir à toutes les options» face à l’Iran, a affirmé l’influent prince saoudien Turki al-Fayçal, accusant Téhéran de vouloir entraîner la région dans «une aventure aux conséquences incalculables». «Toute atteinte à nos intérêts et à notre sécurité nous obligerait à recourir à toutes les options pour nous défendre», a déclaré ce prince du premier cercle du pouvoir qui a notamment dirigé les renseignements saoudiens, dont les propos étaient rapportés mercredi par la chaîne Al-Arabiya. Ces déclarations donnent une claire indication sur la position de Ryad face à la tension créée dans le Golfe par les menaces iraniennes sur la navigation par le détroit d’Ormuz, et celles contre les pays qui fourniraient plus de brut à l’Occident en cas de sanctions contre le pétrole iranien. «L’Iran ne doit pas exacerber le conflit (dans le Golfe) et ne doit pas nous menacer lorsqu’on respecte la légalité et la loi internationales», a souligné le prince lors d’une conférence sur la sécurité du Golfe mardi à Bahreïn. «Il ne doit pas instrumentaliser le détroit d’Ormuz et la sécurité de l’approvisionnement énergétique», a martelé le prince. Il a averti que les «déclarations incendiaires sur la fermeture du détroit (passage stratégique pour le trafic pétrolier maritime) et les menaces contre les pays du Golfe peuvent déboucher sur une aventure aux conséquences incalculables et un affrontement militaire non désiré». Selon le prince Turki, la politique iranienne «exacerbe les tensions militaires» et «nuit à la stabilité» régionale.
«La coopération et la coordination sont les constantes de la politique du Conseil de coopération du Golfe (CCG)», a-t-il soutenu. «Mais (l’Iran qui est supposé être) notre partenaire pour la réalisation de l’objectif de la sécurité de la région (...) a choisi une politique différente qui provoque des interventions étrangères, dont il prétend vouloir se débarrasser», a ajouté le prince, un ancien ambassadeur à Londres et Washington.
L’Iran a mis en garde mardi l’Arabie saoudite contre une éventuelle augmentation de sa production pétrolière pour compenser le pétrole iranien en cas de sanctions occidentales en appelant Ryad à «réfléchir davantage» aux conséquences d’un tel geste.

Libé
Jeudi 19 Janvier 2012

Lu 566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs