Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Mon corps à dos" remporte le Grand prix du Festival Handifilm de Rabat




Le film canadien "Mon corps à dos" de la réalisatrice Gaëlle Hannebicque a remporté, samedi soir, le Grand prix de la 10ème édition du Festival Handifilm de Rabat cinéma et handicap.
Le film a été primé pour "l'innovation efficace et poétique portant sur le thème de la scoliose, à travers un traitement dans lequel le beau accompagne l'image et le mouvement", a indiqué Gracia Assa, membre du jury de ce festival, lors de la cérémonie de remise des prix. 
Le Prix Espoir a été décerné au jeune acteur Mohamed Amine Teidj pour son rôle dans "Pour l'amour de mon père" de Farid Regragui, tandis que le Prix du meilleur scénario est revenu au film bahreïni "Zainab" du réalisateur Mohamed Ibrahim Mohamed. Quant au Prix de la sensibilisation au handicap, il a été attribué au film italien "Il nostro piccolo segreto" (Notre petit secret) de Franco Montanaro.
Dans la catégorie "Capsules de sensibilisation au thème du handicap réalisées par des lycéens", le Grand prix a été décroché par "Face cachée", une production du lycée Arthur Varoquaux de Tomblaine (France).
Le Prix du meilleur scénario a récompensé "Quoique tu fasses, tu dois aller de l'avant" du BTS tourisme Cannes (France), tandis que le Prix de sensibilisation a été attribué à la capsule "Adil" du lycée Moussa Ibn Noussair de Khemisset.
Lors de cette cérémonie de clôture, un hommage a été rendu à l'acteur marocain Jamal El Ababssi.
Organisée sous le Haut patronage de S.M le Roi Mohammed VI, la 10ème édition du Festival Handifilm de Rabat cinéma et handicap s'est déroulée quatre jours durant sous le thème "Ma dignité est mon droit", avec la participation de nombreux artistes et acteurs associatifs œuvrant dans le domaine de la promotion de la situation des personnes handicapées.
Le jury de ce festival était composé de la journaliste Jamila Lemnate, l'actrice Bouchra Ahrich, le critique de cinéma Mohamed El Khaytar, la directrice des spots de publicité et de sensibilisation Gracia Assa et le représentant de l'Institut français au Maroc, Antoine Le Bihan. 

Lundi 4 Avril 2016

Lu 696 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs