Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohammed El Hark : Les Chambres professionnelles doivent constituer un vrai levier de développement


Le timing est totalement inapproprié et certaines contraintes risquent d’altérer le bon déroulement de ces échéances



Les projecteurs sont actuellement braqués sur les élections des Chambres professionnelles, une échéance fort attendue par les opérateurs économiques et la classe politique.
A cette occasion, Mohammed El Hark, chef d’entreprise et membre de la Commission administrative de l’USFP, nous livre quelques 
précisions à propos de la campagne électorale, du nouveau découpage régional, du timing desdites élections et du nombre important de candidats 
sans appartenance politique. 
 

Entretien

Libé : Les partis politiques sont passés à la vitesse supérieure dans la préparation des élections des Chambres professionnelles. Comment la campagne électorale se déroule-t-elle actuellement ?
Mohammed El Hark: La campagne pour les élections des Chambres professionnelles a démarré le 28 juillet et devra prendre fin le 6 août courant, à la veille du scrutin. L'ensemble de la classe politique accorde à cette échéance beaucoup d’intérêt. En ce qui nous concerne, on la prépare comme il se doit  et on ne ménage aucun effort en vue de relever le défi et de concrétiser les aspirations et les nobles valeurs  pour lesquelles milite notre parti.
Ces élections interviennent dans un contexte particulier. En l’occurrence celui de l’adoption d’un nouveau découpage régional. Qu’en pensez-vous ?
Il s’agit bien d’un contexte  particulier, puisqu’il y aura désormais 12 Chambres régionales de commerce, d’industrie et de services et autant pour l’artisanat et l’agriculture. Les Chambres maritimes se limitent, quant à elles, à quatre, comme par le passé. Le nouveau découpage conçoit alors des Chambres régionales sur de vastes territoires.
Mais il faut noter que si on veut réussir le projet national de la régionalisation avancée, il est impératif d’avoir des Chambres capables de constituer un vrai levier de développement économique régional en fonction des spécificités de chaque région. Et pour cela, on a besoin de Chambres très fortes, ce qui n’est pas le cas chez nous, où le principal dysfonctionnement réside dans les ressources humaines. Le manque de personnel compétent pose donc un grand  problème, ce qui a fait des Chambres professionnelles des coquilles vides alors qu’elles sont censées être de vraies locomotives économiques dotées de fortes  attributions et d’un positionnement stratégique. 
Je donnerai l’exemple de la Chambre de commerce de Montpellier qui est très forte et qui gère même l’aéroport de la ville. C’est dire la puissance que peut avoir une Chambre de commerce quand elle est gérée par des femmes et des hommes compétents. 
Peut-on dire que le timing de ces élections est inapproprié puisqu’on est en pleines vacances estivales ?
Oui le timing est totalement inapproprié et certaines contraintes risquent d’altérer le bon déroulement de ces échéances. D’abord parce qu’une grande partie des sociétés sont en période de fermeture annuelle en ce mois d’août. Et puis on est dans l’obligation de faire la campagne dès le 15 du mois courant même si la majorité des professionnels sont en congé. Cela impactera certainement le taux de participation qui pourrait encore une fois se révéler très faible. La date est donc très mal choisie.
Le nombre de candidats SAP aux élections des Chambres professionnelles a atteint 2122. Que vous inspire ce chiffre?
Je pense que c’est une manière de contourner la règle. Chacun sait qu’il s’agit, dans ces élections, de listes réduites à 3 ou 4 personnes et c’est en général la tête de liste qui passe. C’est donc pour avoir plus de chance d’être élus, qu’ils se présentent en tant que candidats sans appartenance politique.

Propos recueillis par M.O
Mercredi 5 Août 2015

Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs