Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Dahmani, S.G du Syndicat national de la santé publique : “Rien n’a été entrepris pour en finir avec les dysfonctionnements dont souffre le secteur”




Celui dont on attendait beaucoup a énormément déçu
Celui dont on attendait beaucoup a énormément déçu
Il  y a des ministres dont on attendait beaucoup. Celui de la Santé en fait bien évidemment partie. Ne serait-ce que parce que Houcine El Ouardi connaît à fond un secteur dans lequel il a servi des décennies durant en tant que président de l’Université Hassan II et chef du service des urgences au CHU Ibn Rochd. Sauf qu’une certaine déception semble prendre le dessus au sein du personnel de la Santé et par la force des choses au sein des syndicats.
Contacté par Libé, Mohamed Dahmani, le secrétaire général du Syndicat national de la santé publique, affilié à la FDT, nous a déclaré : « Autant nous étions favorables à sa nomination, autant notre déception est grande. Depuis qu’il préside aux destinées du département de la Santé, Houcine El Ouardi  semble se complaire davantage dans les discours que dans les actes ».
Pour justifier ses propos, Mohamed Dahmani a souligné que la situation n’a pas bougé d’un iota, puisque  rien n’a été entrepris pour le moment pour en finir avec les multiples dysfonctionnements et défaillances dont souffre le secteur. Et de poursuivre que « le ministère manque de visibilité et ne dispose pas d’un tableau de bord pour définir et déterminer les priorités, et ceci se manifeste à travers les positions qu’il n’a cessé de prendre lors des négociations du dialogue social qui n’a  pas abouti à des résultats probants  à même d’apaiser la tension dans le secteur ».
Dans sa fougue et, on va dire, sa volonté de bien faire, le ministre donne l’impression de vouloir tout faire tout seul, alors que c’est là tout un chantier qui demande l’apport conséquent et permanent de toute une équipe. 
Selon le secrétaire général du SNSP, ce dialogue qui cale et tarde à se lancer sur des bases solides est voué à l’échec tant que le ministère  préfère faire la sourde oreille et s’abstient de communiquer avec les différents partenaires sociaux. 
Par ailleurs, son annonce faite dernièrement  de réduire les prix des médicaments de 30 à 60 % dans les trois prochains mois semble irréalisable, a tenu à préciser Dahmani  avant d’ajouter que les premiers auxquels il aura affaire seront les producteurs  estimant que le pourcentage avancé est inimaginable. Reste à savoir si Houcine El Ouardi parviendra à honorer son engagement et à faire face aux professionnels et producteurs des médicaments.
Pour satisfaire les  revendications du personnel de la santé et mettre fin aux multiples dysfonctionnements dont pâtit le secteur,  Mohamed Dahmani a fait savoir que Houcine El Ouardi doit faire preuve de courage et d’une réelle  volonté politique, et sans passer outre les engagements de ses prédécesseurs particulièrement l’accord du 5 juillet 2011 signé avec les syndicats. 
Le ministère est tenu à faire participer tous les acteurs concernés par la santé afin de remédier à la mauvaise gouvernance, au manque criant de personnel, à la situation de crise que vivent les  CHU, particulièrement ceux d’ Ibn Rochd  de Casablanca et de Mohammed VI  Marrakech, a conclu Mohamed Dahmani.
 
 
 
 
 
 
 

LARBI BOUHAMIDA
Samedi 28 Juillet 2012

Lu 1553 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs