Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ministre censeur Ministre gaffeur




Ministre censeur Ministre gaffeur
Quand les moralisateurs autoproclamés se font prendre à leur propre piège en se laissant tenter par des termes puisés dans un répertoire trivial et crade, on ne sait trop si l’on doit en rire ou en pleurer. 
Les disciples rivalisent pour dépasser leur maître obsédé, pour sa part, par toutes ces créatures fauniques ou surnaturelles dont la raison d’exister consisterait à contrecarrer ses trop nobles desseins et autres projets destinés à sauver la nation.
La palme du prosaïsme reviendrait à ce ministre devenu subitement «apatriTe» (le «T» devant servir pour les sans-parti) qui a poussé le bouchon au point de demander à un député de déguerpir. Et dans un langage beaucoup plus crasseux.
Et toujours sous la même Coupole, le plus jeune des ministres de cette même majorité, celui qui éprouve de la honte, prétend-il, à suivre les émissions de nos télés nationales en compagnie de sa vénérable famille, a accusé les patrons respectifs de ces dernières de vouloir en faire «un bordel» pour le Mexique, pays qui a le malheur de produire des feuilletons qui n’ont pas l‘heur de plaire à son Excellence. Le ministre doublé de porte-parole du gouvernement (rien que ça !),  qu’il est a, de la sorte, insulté outrageusement et le Maroc et le Mexique.
Permettez que l’on vous rappelle, Si Khalfi, que la télécommande et le zapping ont été inventés pour que vous soyez en mesure de regarder ailleurs, si vous le désirez. Tout comme nous tous d’ailleurs. Trouvez-vous d’autres occupations au lieu de jouer au tuteur ou au censeur.
 

Par Mohamed Benarbia
Vendredi 6 Juin 2014

Lu 1495 fois


1.Posté par maurade le 09/06/2014 21:48
Cette article rejoint sur votre vision;
Inédit au Maroc, le drapeau LGBT brandi pendant le concert de Ricky Martin à Mawazine. Alors que quatre ans plutôt la venue d’Elton John avait suscité une polémique alimentée par le PJD, aujourd’hui au pouvoir, le parti de la Lampe joue la carte de l’indifférence, du moins, officiellement.
Au-delà de l'aspect artistique, le Festival Mawazine peut parfois abriter des actions moins attendues dans un pays comme le Maroc. Après plusieurs stars, c’était au tour de Ricky Martin de s’emparer de la scène vendredi 6 juin dernier. Le concert était digne d’une sortie de grande star, avec l’affluence du public et surtout son enthousiasme pendant la prestation du chanteur portoricain. Mais ce n’était pas un show comme les autres. 
Ricky Martin salue l’acte
L’artiste étant lui-même homosexuel, il semble qu’il ait attiré une bonne partie de la communauté résidente ou séjournant au royaume, puisque quelques personnes dans le public brandissait le drapeau LGBT (Lesbiennes, Gay, Bi et Trans). Le fait a été révélé par Aswat Magazine sur sa page
 Facebook. Un acte fièrement commenté par Ricky Martin : « Je salue ceux qui ont brandi le drapeau LGTB », indique la même source.

L'attidue du PJD, loin de celle de 2010
Sur le réseau social de Mark Zuckerberg, certains internautes du monde arabe félicitent la liberté ainsi exprimée, tandis que d'autres critiquent, en se référant à la religion. Au niveau des médias, seuls quelques sites arabophones en ont parlé notamment Goud.ma
. Mais chose curieuse, l’organe de presse du PJD, Attajid
, a publié un article tout à fait neutre dans lequel l’auteur se contente juste de relayer les faits.
Pourtant ce même journal avait fermement pris position contre la participation d'Elton John en 2010
, en raison de son orientation sexuelle. Il estimait que cette ouverture au chanteur britannique était une manière d’ « homosexualiser » le Maroc.
Quelques temps après, les députés du parti étaient également montés au créneau. C’était notamment le cas de l’actuel ministre de la Justice, Mustapha Ramid. Alors président du groupe parlementaire du parti à l’époque, il considérait que cela risquait « d’encourager l’homosexualité au Maroc ». Pour sa part, Lahcen Daoudi, actuellement ministre de l’Enseignement supérieur, appelait à une prise en compte de la « perception négative » qu’ont les Marocains concernant la personne d’Elton John. 
Quand le changement de position impose une nouvelle logique ?
Aujourd’hui au pouvoir, le parti dirigé par Abdelilah Benkirane est resté muet à l’annonce de l’arrivée de Ricky Martin, comme à la présence du drapeau LGBT au concert de vendredi dernier. Rappelons que ce même silence, le PJD l’a observé en 2013 face à l’invitation à Mawazine du chanteur gay britannico-libanais Mika. Alors ouverture idéologique ou contrainte politique ? La dernière polémique en date fait pencher la balance vers la deuxième option. En effet, en matière de moeurs, Mustapha El Khalfi semble plus occupé par les telenovelas mexicaines diffusées sur les chaînes nationales. Abdelilah Benkirane quant à lui est occupé par les "3afarites et les tamassih" laissant de côté ses vieux griefs à l'égard du Festival Mawazine. Copyright Yabiladi.com

2.Posté par sakki le 15/06/2014 21:19
merci merci et mille fois merci , bravo , et j'aimerai que son "excellence Ministre " le lise ,
dans l'espoir ! qu'un jour ces pucelles effarouchées prendront conscience que :
l'hypocrisie
la fausseté
la fourberie sont les caractères qui déterminent , nos dirigeants islamistes
merci pour cet article encore une fois , et je vous demande de bien continuer à dénoncer les dérives, honteux de nos barbus Islamistes , qui sont devenus ou impuissants du sens vrai et imagé du sens du mot (impuissance) ou bien ils veulent garder le pouvoir longtemps au nom de l'Islam
si nous avions battu le record dans le nombre des Jihadistes Marocains dans les points chauds de la terre , c'est la faute à nos barbus Islamistes , qui ont rendu tout est (HARAM) tout est devenu Haram au Maroc de son Islam de jadis , un islam tolérant , et pacifiste
comment est ce possible que des jeunes MRE n'ont pas le droit de prendre une chambre à l'hotel?
comment est possible que notre société Marocaine tout est devenu tabous , tout est devenu tabou chez nous , regarder la télé est taboue
les chansons sont taboues
la musique est taboue
un filme où il y a une scène visible un baiser est tabous
chez ces Barbus tout est tabous
les jeunes n'ont pas du travail
les femmes portent les nigabes et les voiles intégrales n'ont pas d'avenir si ce n'est faire des enfants, et faire la prière en demandant à ALLAJH de les nourrir
résultat final on passe à l'extrême , on devient obsédé par le chemin du Paradis promis par ces barbus

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs