Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Meknès célèbre les cultures urbaines

Breakdance, beatbox, djing, graffiti, rap et freestyle foot seront au rendez-vous




La 12ème éditon de cet évènement artistique aura lieu du 7 au 20 septembre prochain

La 12ème édition du Festival international des Cultures urbaines de Meknès aura lieu du 7 au 20 septembre prochain, à l’initiative de l'Association Espoir Jeunesse Maroc. Considéré comme la plus grande manifestation artistique dans la catégorie «Compétition» pour les Cultures urbaines au Maroc, ce festival accueillera cette année plus de 800 participants représentant plusieurs pays, notamment  la France, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne, la Hollande, l’Angleterre, la Russie, les USA, l’Algérie et la Tunisie.
A l'instar des années précédentes, le festival prévoit des compétitions dans les différents styles de cultures urbaines, en l'occurrence les danses hip-hop et breakdance, le djing, le graffiti, le parcours, le freestyle foot, le beat box, ainsi que le rap. Une pléiade de juges internationaux ont, par ailleurs, été invités pour départager les meilleurs candidats.  L’édition précédente avait connu la participation de nombreuses personnalités connues dans le domaine des arts urbains, notamment Emilio Austin, le grand chorégraphe de la légende Michael Jackson, le grand musicien Amir Ali et Jaké le célèbre artiste français de graffiti.
Les diverses activités de cet évènement d’envergure se dérouleront dans différents endroits de la cité, associant le maximum de jeunes à cette fête. Ainsi, le théâtre de l'Institut français accueillera les spectacles de danse et les compétitions de rap et de beat box, la Place administrative abritera celles de graffitis et du parcours. Quant à la Place de l'agora, elle abritera les compétitions de freestyle foot, tandis que le Théâtre de la Maison de la culture Lafkih Mohamed Lamnouni accueillera les présélections de danse debout. Enfin, les présélections de breakdance auront lieu à la mythique Place Lahdim.
Le volet social ne sera pas en reste que ce soit à travers l’organisation de stages, d’ateliers et de débats, ou la création pour la troisième année consécutive, d’une caravane artistique qui amènera le festival dans des quartiers défavorisés de Meknès et dans certains villages de la région.
Notons enfin que le Festival Freestyle Maroc Urban Dance, créé en 2005, est devenu une référence en matière de cultures urbaines (breakdance, hip-hop, rap, beatbox, djing, graffiti, parkour, freestyle foot...) Cet événement a acquis aujourd'hui une dimension internationale et attire des centaines de participants qui prennent part aux éliminatoires dans 18 catégories en vue d'accéder aux finales, remporter un prix et avoir la chance de représenter son pays dans une compétition internationale. Quant à l’Association Espoir Jeunesse Maroc, elle s'est, depuis sa création en février 2008,  fixé comme objectif essentiel l'encadrement et la formation des jeunes dans le domaine des cultures urbaines.

Mehdi Ouassat
Vendredi 14 Août 2015

Lu 836 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs