Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mehdi Benatia convoité par le Barça

La Roma a doublé le salaire de l’international marocain




Mehdi Benatia convoité par le Barça
 
Quatre saisons ont suffi pour Mehdi Benatia pour passer d’un pro lambda au statut de star du ballon rond.  Convoité par les grosses écuries du football européen, l’international marocain se trouve désormais dans le collimateur du FC.Barcelone. L’information est bien loin d’être un bruit de couloir, mais elle a été relayée par le quotidien espagnol, «Mundo Deportivo».
Les Catalans tiennent à ce que cette transaction prenne forme, surtout que la charnière centrale des Blaugrana sera à partir de la saison prochaine amputée de Carles Puyol qui a annoncé officiellement son départ du club.
Sauf que ce n’est pas acquis d’avance pour le Barça qui, d’après certains superviseurs, n’a pas encore mis le paquet. L’offre des Catalans est de 25 millions d’euros, montant qui ne pourrait convaincre les dirigeants de l’AS.Rome, club avec lequel Benatia est sous contrat jusqu’en juin 2018. D’autant plus que son salaire devrait passer de 900.000 euros à 2 millions d’euros par an, ce qui fera de lui l’un des joueurs de la Serie A les mieux rémunérés.
Il y a lieu de citer également que la concurrence s’annonce rude pour le Barça, puisque Benatia intéresse les deux grandes équipes de Manchested, United et City. Deux clubs qui ne lésinent pas sur les moyens, prêts chaque saison à casser leur tirelire en vue de s’attacher les services des joueurs les plus en vue. La concurrence pourrait s’accentuer davantage au cas où le PSG entrerait en scène et ça devrait être l’éventualité d’un «home sweet home» pour Mehdi Benatia, le natif de Courcouronnes, ville située à 27 kilomètres de Paris.  
Si Benatia est convoité par les grands d’Europe, c’est que le bonhomme depuis son arrivée en Italie s’est montré régulier dans ses performances. Arrivé en provenance du club français de Ligue 2 de Clermont Foot, le capitaine du Onze national n’a pas tardé à se faire un nom au Calcio et à s’imposer comme pièce maîtresse dans l’effectif de l’Udinese, club dont il a porté les couleurs depuis 2010 jusqu’en 2013 et avec lequel il a disputé 80 matches pour le compte de la Serie A, 4 en Ligue des champions et 13 en Europa League.
Ses bonnes prestations à l’Udinese ne sont pas passées inaperçues, puisque lors du dernier mercato estival, Benatia intéressait outre la Roma, les formations du Milan AC et de la Juventus de Turin. Et c’est l’AS Rome, bien entendu, qui a eu le dernier mot pour qu’il soit le deuxième joueur marocain à évoluer pour ce célèbre club après Houcine Kharja.
Avec la Roma, Mehdi Benatia, 27 printemps, a joué 25 matches, avec 5 buts à la clé, ce qui fait de lui, malgré son poste de défenseur, l’un des meilleurs goleador du club.
Pour rappel, Benatia avait eu un clash avec l’entraîneur provisoire du Onze national Hassan Benabicha, une mésentente qui avait débouché sur son forfait lors du match amical qui avait mis aux prises le début de ce mois à Marrakech l’équipe nationale et son homologue gabonaise. Apparemment, la page est tournée et le capitaine du Onze marocain devrait être présent lors des prochaines dates FIFA en vue de préparer la CAN 2015 qui aura lieu au Maroc.


El Arabi voit double
 
L’attaquant international marocain, Youssef El Arabi, sociétaire de FC Grenade, a inscrit un doublé contre FC Getafe, vendredi soir en match comptant pour la 28è journée du Championnat espagnol de première division de football (Liga).
El Arabi a signé les deuxième et troisième buts de son équipe (62è et 77è) lors de cette rencontre qui s’est soldée par un score de 3-3, portant à 11 ses réalisations cette saison.
L’autre but des Andalous a été marqué par Riki sur une passe d’El Arabi (35è), alors que les réalisations des locaux ont été l’œuvre de Ciprian (6è), Lisandro Lopez (38è) et Lafita (72è).
El Arabi avait signé en juillet 2012 un contrat de cinq ans avec le FC Grenade pour un montant de 4,5 millions d’euros, soit le transfert le plus cher de l’histoire du club espagnol. Né le 03 février 1987, El Arabi a été formé à Caen (France), club où il évoluait avant de signer en 2011 pour l’équipe saoudienne d’Al-Hilal dans le cadre d’un transfert estimé à 7,5 millions d’euros.
 


Mohamed Bouarab
Lundi 17 Mars 2014

Lu 1723 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs