Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

McDonald's pris en sandwich en Russie




McDonald's pris en sandwich en Russie
A son ouverture en 1990, les Soviétiques y ont fait la queue des heures pour goûter ses hamburgers. Aujourd'hui, le McDonald's de la place Pouchkine de Moscou garde portes closes et les difficultés du géant du fast-food en Russie ne font sans doute que commencer sur fond de tensions autour de l'Ukraine.
Symbole historique de la Perestroïka mais aussi établissement de la chaîne le plus fréquenté au monde, cet immense restaurant fait partie des trois fermés mercredi dans la capitale russe par les autorités sanitaires. Certains Moscovites se heurtaient jeudi matin aux portes de verre, scellées par de simples bandes de papier portant le tampon de l'Agence de protection du consommateur qui aurait constaté de "nombreuses violations des normes sanitaires". 
La chaîne risque des amendes dépassant les 10.000 euros et des fermetures atteignant 90 jours pour les restaurants concernés.
McDonald's, dans un communiqué, a assuré s'activer en vue d'une réouverture "le plus vite possible", assurant que sa priorité était "de fournir des produits sûrs et de qualité".
Les autorités russes viennent en outre de décréter un embargo sur la plupart des produits alimentaires des pays qui la sanctionnent pour l'annexion de la Crimée et son soutien supposé aux séparatistes de l'Est ukrainien. Cette décision ne touche pas McDonald's, qui se fournit essentiellement auprès de producteurs locaux.
Les restaurants fermés par les autorités, qui avaient déjà mis en garde fin juillet la chaîne, semblent ne pas avoir été choisis par hasard.
Celui de la place Pouchkine est célèbre pour les photos des files d'attente qui ont accompagné son ouverture en plein hiver en 1990, dans les derniers mois d'existence de l'URSS. Un autre établissement fermé se trouve aux pieds des murs du Kremlin, sur la place du Manège.
Outre leur situation et leur histoire, il s'agit d'établissements très fréquentés.
Les autorités semblent ne pas avoir décidé d'en rester là et des contrôles étaient en cours jeudi dans l'Oural et la partie européenne de la Russie. D'autres sont prévus la semaine prochaine dans la région de Krasnodar, dans le Sud.
En difficulté en Asie à cause du scandale de la viande en Chine et en quête d'un nouveau souffle sur le marché américain, McDonald's a fortement investi en Russie, avec plus de 400 restaurants, dont 160 à Moscou.
Son chiffre d'affaires a augmenté de 18% en 2013 et dépasse un milliard d'euros. La Russie représente plus de 260 millions d'euros de bénéfice d'exploitation par an pour le
 sponsor des récents Jeux olympiques d'hiver de Sotchi. 
 

AFP
Vendredi 22 Août 2014

Lu 178 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs