Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Maroc-Bénin pour un match de mise en jambe

Pour Zaki, il faut continuer le programme de préparation




Maroc-Bénin pour un match de mise en jambe
Le Onze national affrontera, ce soir à partir de 19 heures au stade d’Adrar à Agadir, son homologue béninois pour le compte d’une rencontre amicale. Un match surtout de mise en jambe des deux équipes pour qui la saison est déjà terminée : le Maroc étant disqualifié, alors que le Bénin est éliminé de la course de la CAN bien avant l’entame de la phase des poules.
Un match inscrit au préalable au calendrier qu’il faut alors disputer. Pour cette confrontation, le sélectionneur national, Badou Zaki a convoqué 26 joueurs dont seul M’Barek Boussoufa n’a pas pu rejoindre le groupe à cause d’une blessure.
A propos de cette liste constituée quasiment des après, il y a lieu de citer le retour de Marouane Chamakh, Oussama Saïdi, Zakaria Labyed ou encore le gardien Mohamed Amsif, éloigné depuis le stage du Portugal en mai dernier. A côté de ses revenants s’ajoute Rochdi Achhenteh, le sociétaire du club néerlandais de Vitesse Arnheim, qui devra effectuer sa première sortie sous les couleurs marocaines.
La première séance d’entraînement du Onze national a eu lieu lundi soir au stade annexe d’Adrar, en présence de seulement dix joueurs. Une séance axée sur le travail de la récupération, au moment où l’aspect technico-tactique devait faire l’objet des séances ultérieures.
Lors de la conférence de presse tenue lundi dernier dans les locaux du Grand stade d’Agadir, Badou Zaki a fait savoir que «l'équipe du Bénin mérite le respect, car il n'y a plus lieu de faire de distinctions entre une sélection forte et une autre faible dans le football africain ». Et d’ajouter qu’« on va essayer de faire un bon match », notant que « la performance de la sélection nationale s'améliore d'une rencontre à l'autre », rapporte la MAP.
Pour le sélectionneur national,  «ces rencontres amicales permettront de rectifier les erreurs des matches précédents et de confirmer que la sélection nationale avance à pas sûrs».  Concernant la décision de la CAF de disqualifier le Maroc de la CAN, Badou Zaki a indiqué que «ceci n'affectera en rien notre programme que nous tachons d'appliquer correctement, car nous sommes convaincus de la justesse du choix pris par le Maroc».  
Après le match face au Bénin, la sélection marocaine devra également croiser le fer dimanche prochain avec l’équipe nationale du Zimbabwe pour le compte d’un neuvième match test.
Le Onze national avait entamé sa campagne préparatoire, sous la houlette de Badou Zaki, par un stage au Portugal au mois de mai dernier au cours duquel il avait gagné la rencontre du Mozambique par 4 à 0, avant de céder le pas par 2 à 0 face à l’Angola. Ensuite, l’équipe marocaine s’était envolée début juin à Moscou, virée sanctionnée par une défaite devant la Russie, également sur la marque de 2 à 0.
Au mois d’août, le Onze national avait été accroché, au Complexe Mohammed V à Casablanca, par le Qatar (0-0), avant de prendre le meilleur en octobre au Grand stade de Marrakech sur la Libye et sur le Kenya sur le score identique de 3 à 0. 

Mohamed Bouarab
Jeudi 13 Novembre 2014

Lu 2244 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs