Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Manifestation en Suède contre les crimes du Polisario


La maltraitance des enfants dans les camps de Tindouf dénoncée à Stockholm



Manifestation en Suède contre les crimes du Polisario
Une manifestation pour dénoncer les crimes commis contre les enfants dans les camps de Tindouf, aura lieu les 11 et 12 février à Stockholm, à l’initiative de l’organisation Colombe blanche.
Le programme de cette manifestation, baptisée Opération colombe blanche, prévoit, le 11 février, de déposer deux gerbes de fleurs sur la tombe d’Alfred Nobel et devant la sculpture en bronze à la mémoire de Raoul Wallenberg, et, le 12 février, l’organisation d’un rassemblement d’enfants et leurs mères devant le Parlement suédois, précise un communiqué de l’Organisation
Intervenant à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant soldat, cette manifestation a pour objectif de «révéler les crimes horribles dont sont victimes les enfants sahraouis marocains, arrachés de force de leur famille et déportés à Cuba, en ex-Union soviétique, en Algérie et en Libye» où «ils sont forcés de suivre des entraînements militaires acharnés en apprenant la fabrication des bombes et munition des armes, loin de leurs racines», indique le document.
«Ces déportations visent essentiellement à dénaturer l’identité d’enfants exploités à des fins politiques, les dresser contre la mère patrie, et les utiliser comme des moyens de chantage pour maintenir les parents dans les camps et drainer davantage de subventions et d’aides internationales», ajoute la même source.
Les organisateurs visent, via cette manifestation, à appeler «les forces éprises de paix, de démocratie et de liberté à intervenir et à user davantage de pression pour mettre un terme au calvaire qu’endurent les enfants sahraouis et leurs mamans séquestrés depuis plus de 37 ans dans les camps de Tindouf, en violation flagrante de toutes les chartes et conventions internationales». Cette rencontre veut faire passer le message de la Colombe blanche, une missive qui se veut un symbole brandi par des enfants et des femmes du monde entier pour faire entendre les souffrances des mères séquestrées dans les camps de Tindouf et de révéler à la communauté internationale les violations massives des droits de l’Homme dans différents endroits du monde, principalement dans les camps de Tindouf.

MAP
Mardi 5 Février 2013

Lu 588 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs