Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Malgré un excellent Adil Taarabt l’AC Milan s’incline à Naples

Clarence Seedorf pour un test grandeur nature n’a pas renvoyé ses doutes




Malgré un excellent Adil Taarabt l’AC Milan s’incline à Naples
Naples a brillé contre l’AC Milan (3-1) et renvoyé à ses doutes face à l’équipe de Clarence Seedorf, nettement dominée, samedi en match avancé de la 23e journée du Championnat d’Italie.
Grâce à un doublé de Gonzalo Higuain, le Napoli reprend 3 points d’avance à la troisième place sur la Fiorentina, qui l’avait mis sous pression en battant l’Atalanta Bergame (2-0) un peu plus tôt.
Après quatre matches sans victoire, l’équipe de Benitez semble aller beaucoup mieux, de bon augure avant sa demi-finale retour de Coupe d’Italie contre l’AS Rome, mercredi, où elle doit remonter un but (3-2).
Passé l’ouverture du score d’Adel Taarabt (8e), pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, le Napoli a marché sur le Milan.
Gökhan Inler a tout de suite égalisé (11e), puis Higuain a marqué deux fois (56e, 82e), servi par Inler puis José Callejon, mais aurait pu alourdir le fardeau avec un peu plus de précision.
Le Milan de Seedorf a raté son premier examen important. A part le très joli but initial du Marocain Taarabt, une frappe brossée de l’intérieur déclenchée entre trois défenseurs, les “Rossoneri” n’ont presque rien montré.
Milan a essentiellement vécu d’expédients défensifs pendant une heure et demie pour parer le flux et reflux des attaques napolitaines.
La charnière “Ramxès” (Adil Rami-Philippe Mexès) a beaucoup souffert, et le projet de Seedorf semble encore bien flou.
Le technicien néerlandais avait procédé à un remaniement ministériel, laissant Kaka, touché, et Riccardo Montolivo sur le banc. Les nouveaux, Michael Essien et Taarabt, n’ont pas démérité, mais le Milan a encore une fois été abandonné par Mario Balotelli, lent et inefficace.
En fin d’après-midi, les deux autres demi-finalistes de la Coppa Italia ont bien préparé leur match retour.
L’Udinese, qui a gagné la première manche contre la Fiorentina (2-1), a battu le Chievo Vérone (3-0), et la “Viola” a dominé l’Atalanta avec deux beaux buts, un coup franc direct de Josip Ilicic (16e) et une chevauchée en contre sur une moitié de terrain du Polonais Rafal Wolski conclue par un double-contact entre deux défenseurs avant de marquer (86e). 

AFP
Lundi 10 Février 2014

Lu 201 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs