Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MAT-WAC ou l’explosif lever de rideau de la vingt et unième journée

Le Difaâ d’El Jadida se positionne en sérieux prétendant et le Raja gagne enfin




MAT-WAC ou l’explosif  lever de  rideau de la vingt et unième journée
La vingt-et-unième journée de ce bon vieux championnat débute ce vendredi avec ce qui peut se faire de mieux actuellement, un explosif MAT-WAC à Tétouan. Les Nordistes, leaders avec deux rencontres en moins à leur compteur, ont, à l’occasion de ce lever de rideau, la belle opportunité de faire abdiquer un sérieux prétendant au titre, le Wydad. Ce dernier quoique distancé de quelque sept points et un match de retard reste toujours dans la course, le sans-faute dans le tiers restant valant trente points. C’est dire le tas de rêves et de probabilités que l’on peut se faire. 
Sur le gazon synthétique du Saniat R’mel, ce seront deux équipes sans jeu dans les jambes depuis une quinzaine de jours où bien des choses se sont passées qui se disputeront les trois points de la victoire. Chérif qui est venu en remplacement d’Abderrahim Taleb, avait lors de sa première sortie avec le Wydad contraint le FUS au nul blanc à Rabat. Sûr qu’à Tétouan il cherchera à positiver son déplacement d’autant plus qu’il se plaint déjà, serions-nous tentés de dire, des absences. Pour son vis-à-vis, le problème est autre. Ce n’est pas Aziz Amri qui a été débarqué mais son adjoint Hassan Fadel reconnu de n’avoir pas su gérer sainement le facteur humain en l’absence pour maladie du coach en chef. L’épisode étant clos, on s’apprête à Tétouan à ne pas rater le coche. A l’aller, les deux équipes à Casablanca nous avaient gratifiés d’un match poursuite des plus beaux qui s’était terminé sur le joli score de deux buts partout, c’est le moins que l’on puisse leur demander. Bon spectacle !
Et du bon spectacle, il y en a eu mercredi à Casablanca au Complexe Mohammed V quand le Raja a battu in extremis (1-0) l’OCK en match reporté comptant pour la 16ème  journée. Les Verts se sont quelque peu consolés de leurs déconvenues en championnat  Pro Elite 1. Le Raja, dominateur à souhait, est une fois de plus tombé dans ses travers en vendangeant une flopée d’occasions et la délivrance survenue à quelques minutes de la fin, il la doit à son capitaine  Mouhcine Moutouali, seul élément de l’ensemble vert à être resté constant et à son niveau. L’OCK n’a nullement démérité et aurait pu très bien revenir avec le nul. Amis voilà, au-delà de la résistance, il faut savoir utiliser à bon escient ses flèches. Les Phosphatiers ne bougent pas d’un cran au classement (12èmes) tandis que le RCA brûle la politesse à l’ASFAR qui jouait hier et tient compagnie en 8ème ) position au KAC et à la RSB loin à 12 pts de la tête.
A El Jadida dans un sommet d’outsiders, le DHJ s’est imposé  sans coup férir devant le HUSA du simple but obtenu à vingt minutes de la fin par Ahmed Chagou. Les Doukkalis confirment leur forme actuelle et surtout prennent une sérieuse option pour la lutte finale, car ils sont potentiellement sur le podium pour peu qu’ils positivent leurs trois autres mises à jour. 
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 14 Mars 2014

Lu 1371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs