Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre la désertification et la dégradation de l’environnement

Partenariat entre le Haut commissariat aux eaux et forêts et la FAO




Lutte contre la désertification et la dégradation de l’environnement
Une convention de partenariat portant sur l'appui à "la phase intermédiaire du projet interrégional de lutte contre la désertification et d'adaptation aux variations climatiques, à travers la cogestion des bassins versants", a été signée récemment  à Rabat, par le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), Abdeladim Lhafi et le représentant de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Maroc, Michael George Hage.
Cette convention intervient après la réalisation de la première phase de l'accord relatif à la conservation et au développement durable des ressources naturelles en amont des barrages dans le sous-bassin de Tatiouine (province de Midelt), notamment le soutien au reboisement, le traitement des ravins contre l'érosion hydrique et la stabilisation du sol, a indiqué M. Lhafi dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie de signature.
Ce partenariat, qui concerne en plus du Maroc, la Mauritanie, l'Equateur et le Pérou, ambitionne d'améliorer la gouvernance locale, à travers le renforcement des capacités des intervenants et le transfert des connaissances en matière de gestion des bassins versants, par le biais d'une approche participative de la gestion durable des ressources naturelles, la régularisation et la préservation des eaux à leurs sources et l'amélioration des conditions de vie des populations qui en dépendent.
L'aménagement des bassins versants est conçu dans le cadre de projets de développement intégré impliquant tous les opérateurs et partenaires concernés, a-t-il précisé, ajoutant que cette démarche est de nature à renforcer la convergence avec l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et l'approche globale du développement durable.
Pour sa part, George Hage a souligné que cette convention est l'aboutissement d'un travail commun favorisant le développement durable et la protection de l'environnement dans les zones montagneuses du Royaume, notamment dans la province de Midelt.
Le partenariat portant sur l'appui à la phase intermédiaire, financée par la FAO, vise à assurer les besoins des populations dans ces zones et à lutter contre la désertification et la dégradation de l'environnement.
La première phase dudit projet a été consacrée, notamment à la réalisation des études techniques et de monographies, le développement des activités génératrices de revenu et l'amélioration de la gouvernance locale, à travers des voyages d'échange et des ateliers de capitalisation des acquis et de transfert des connaissances.

Libé
Samedi 14 Décembre 2013

Lu 8975 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs