Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liverpool aux commandes de la Premier League

La course au titre est relancée de plus belle




Liverpool aux commandes de la Premier League
Liverpool a ravi la tête du championnat d’Angleterre à Chelsea en s’imposant (2-1) à West Ham alors qu’Arsenal a signé une nouvelle contre-performance en étant battu sèchement chez Everton (3-0) qui menace sa 4e place.
Deux penalties obtenus par Luis Suarez et transformés par Steven Gerrard ont permis aux Reds, vêtus de blanc, (74 points) de doubler Chelsea (72), qui s’était repris samedi face à Stoke City. Liverpool reste toutefois sous la menace de Manchester City, qui compte quatre points de retard mais deux matches en moins.
Mais Liverpool a souffert. Après avoir ouvert le score (44e), les Reds se sont fait rejoindre quelques instants plus tard sur un but litigieux de Demel (45+2) après une charge apparemment coupable de Carroll sur Mignolet.
Toutefois, Liverpool avec son feu follet uruguayen Suarez fauché dans la surface a repris les devants à la 71e. Pas du grand art mais les Reds ont assuré l’essentiel, trois points et la tête du championnat. Les supporteurs peuvent rêver au titre que le club n’a plus remporter depuis 1990. Ce sera chaud lors du déplacement à Anfield de Man City dans une semaine. 
Pour Arsenal, en revanche rien ne va plus et les Gunners joueront leur saison en Cup. En championnat, les carottes sont cuites après une nouvelle défaite 3-0 contre Everton.
Les hommes d’Arsène Wenger sont en ballottage à peine favorable pour la 4e place qualificative pour la Ligue des champions devant leur rival du jour: un point mais aussi un match de plus joué. 
Arsenal s’est fait croquer 3-0 par des Toffees d’Everton trop gourmands pour laisser passer leur chance d’accéder à la Ligue des champions.
Everton, qui restait sur un mois de mars parfait en championnat, avec cinq victoires consécutives, a prolongé le cauchemar Gunners...
Dans sa forteresse, où il n’a perdu qu’une fois cette saison en Premier League, Everton a dominé la rencontre de la tête et des épaules face à un Arsenal apathique et sans réaction. 
L’Ecossais Naismith (14) a repris une frappe de Lukaku repoussée par Szczesny avant que le Belge ne se débarrasse de Monreal et Vermaelen d’un double-crochet avant de tromper une nouvelle fois Szczesny (34) pour son cinquième but en sept matches.
L’autre Belge, Mirallas, parachevait le travail en poussant Arteta à la faute (61e, csc).
Samedi, les autres ténors avaient fait le travail, Manchester City avait écrasé Southampton (4-1) et Chelsea s’était repris en battant Stoke City (3-0). 
Lundi la dernière rencontre de la journée devait opposer Tottenham, 7e, à la lanterne rouge Sunderland. 

Mardi 8 Avril 2014

Lu 87 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs