Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ventes d'armes en forte hausse au Colorado après la fusillade




Les ventes d'armes en forte hausse au Colorado après la fusillade
Les ventes d'armes ont grimpé en flèche au Colorado (Ouest) depuis la fusillade qui a fait 12 morts dans un cinéma d'Aurora, dans la banlieue de la capitale de l'Etat Denver, rapporte mardi le quotidien Denver Post.
Les vérifications de casier judiciaire --nécessaires pour acheter une arme-- ont augmenté de plus de 40% depuis la tragédie qui a secoué les Etats-Unis, selon le quotidien. Dans le détail, le Colorado a effectué entre vendredi et dimanche 2.887 de ces vérifications, soit une augmentation de 43% par rapport à la semaine précédente et de 39% par rapport à l'an passé.
Le nombre de personnes demandant à suivre une formation pour obtenir un permis pour porter une arme dissimulée sur elles a lui aussi nettement augmenté, pointe le Denver Post. Porter une arme cachée sur soi est possible après l'obtention d'un permis dans 49 des 50 Etats américains.
"C'est complètement fou", commente dans le quotidien Jake Meyers, employé dans une armurerie à Parker, soulignant que 15 à 20 personnes attendaient devant sa boutique quand il est venu travailler quelques heures après la fusillade.
"Beaucoup de gens disaient: +Je ne pensais pas avoir besoin d'une arme, mais maintenant si+", poursuit-il dans le Denver Post. "Quand ça arrive près de chez eux, les gens reconsidèrent leur position --+hé, moi aussi je vais au cinéma+", ajoute-t-il.
Dépourvu d'antécédents judiciaires, James Holmes, auteur présumé de la tuerie de vendredi, a pu légalement acheter quatre armes à feu dont un fusil semi-automatique. Via l'internet, il a pu accumuler plus de 6.000 munitions.
Les partisans d'une réglementation plus sévère considèrent que les lois laxistes de nombreux Etats font des Etats-Unis un pays plus propice aux tueries que le reste du monde.
Mais la tuerie à la première de "Batman" ne devrait pas entraîner un durcissement de la réglementation, la classe politique, à droite comme à gauche, se refusant à braver l'influence du lobby des armes.

Libé
Lundi 30 Juillet 2012

Lu 115 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs