Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les têtes d'affiche de la musique marocaine s’invitent à Mawazine




Les têtes d’affiches de la musique marocaine: Latifa Raafat, Fatima Tabaamrant, Hamid El Kasri, Zina Daoudia, Saida Charaf, Don Bigg, La Fouine, Issam Kamal et Daoudi se produiront sur la scène de Salé du 12 au 20 mai, à l'occasion de la 16ème édition du Festival Mawazine rythmes du monde, alors que Asma Lamnawar et Hatim Ammor seront à la scène Nahda le 19 mai, a annoncé jeudi l'Association Maroc-Cultures, initiatrice de cet événement.
La soirée d’ouverture de la scène de Salé offrira un concert inédit avec la diva marocaine Latifa Raafat, a indiqué l'association dans un communiqué, précisant que cette chanteuse, qui a marqué de nombreuses générations, s’est fait connaître au début des années 80 quand elle a enregistré sa première chanson "Mawal Al Hob". Fatima Tabaamrant, véritable école de la chanson amazighe avec plus de 160 poèmes à son actif, prendra  ensuite le relais le samedi 13 mai.
La soirée du lundi 15 mai sera gnaouie avec la présence de l’exceptionnel Hamid El Kasri, connu pour son timbre de voix imposant et un charisme rare. Cette même voix fait de lui l’un des maâlems les plus appréciés et les plus sollicités. Mardi 16 mai, c’est au tour de Zina Daoudia, l’une des plus grandes stars du chaâbi marocain et parmi les rares femmes à chanter l’Aïta, d’enflammer la scène de Salé. Mercredi 17, le public sera au rendez-vous avec la musique du Sud présentée par la chanteuse Saida Charaf. Le talent et la voix de cette diva sahraouie ne laissent personne indifférent. Originaire de Laâyoune, Saida Charaf a démarré sa carrière en tant que journaliste pour la télé espagnole. Elle se fait connaître ensuite grâce à l’émission "Assahrato Lakoum" (2M).
Les concerts du jeudi 18 réuniront deux grands noms du rap marocain et français. Il s’agit de Don Bigg et de La Fouine. Le premier est considéré comme un des pionniers du domaine pour son style franc et ses chansons très proches des préoccupations de la jeunesse marocaine. Quant à La Fouine (Laouni), c’est un rappeur franco-marocain né en 1981 à Trappes. Attiré par la musique plus que les études, il arrête ces dernières à l’âge de 14 ans. En 2003, il signe chez Sony. Il est aussi employé comme médiateur des quartiers sensibles de Trappes. Vendredi 19 mai, c’est le chanteur, auteur et compositeur Issam Kamal, ex-leader du groupe Mazagan qui porte un grand intérêt à la modernisation de la musique populaire et de la culture marocaine qui sera sur scène.
Et en soirée de clôture, la musique populaire marocaine sera à l’honneur avec le chanteur et compositeur Abdellah Daoudi. Sur la scène Nahda, vendredi 19 mai, le public aura rendez-vous avec la voix exceptionnelle de Asmae Lamnawar et le chanteur talentueux Hatim Ammor.

Samedi 15 Avril 2017

Lu 390 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs