Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les shebab attaquent une base de l'Union africaine en Somalie




Des islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda ont attaqué tôt mardi à la voiture suicide une base de l'Union africaine (UA) et ont pénétré ensuite à l'intérieur de la base, ont indiqué des responsables et un témoin.
Les deux camps n'ont pas fait état des pertes. Selon un communiqué des shebab, les membres de la force de l'UA (Amisom) ont fui de la base située dans le district de Janale, à 80 kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio, dans la région de Shabele.
Des spécialistes pensent que la base était occupée par des soldats du Burundi.
"Il y a eu une forte explosion et des combats ont eu lieu à l'intérieur de la base de l'Amisom à Janale. Nous n'avons pas de précisions, mais nous avons entendu dire que les shebab ont attaqué la base," a déclaré Mohamed Shire, commandant militaire somalien dans la région.
Un témoin a précisé que les shebab avaient réussi à pénétrer dans la base. "Des combats intenses ont eu lieu après qu'un kamikaze eut précipité son véhicule dans le camp", a déclaré ce témoin, Ali Moalim Yusuf. "J'ai vu des combattants lourdements armés qui criaient Allah Akbar pénétrer en nombre dans la base." Les shebab ont confirmé avoir été à l'origine de l'attaque. "Les moudjahidine ont capturé la base après une attaque suicide d'un kamikaze et l'ennemi a fui," selon un bref communiqué des islamistes.
En juin, les shebab avaient tué des dizaines de soldats burundais en attaquant un avant-poste de l'Amisom au nord-ouest de Mogadiscio.
Confronté à la puissance de feu supérieure de l'Amisom, la force de l'Union africaine qui épaule les forces progouvernementales en Somalie, les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011 et depuis de l'ensemble des localités d'importance qu'ils tenaient. Ils contrôlent néanmoins toujours de larges zones rurales du sud du pays.
Ils ont abandonné ces derniers années le combat conventionnel pour les actions de guérilla, attentats suicide et attaques complexes, certains jusqu'au coeur de Mogadiscio.
L'embryon d'armée nationale somalienne et l'Amisom ont lancé à la mi-juillet une offensive de Gedo et de la région voisine de Bay pour chasser les shebab des zones rurales qu'ils y contrôlent.

Mercredi 2 Septembre 2015

Lu 362 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs