Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les sans-abris, un phénomène qui prend de l’ampleur

Un autre hiver en perspective dans la rue ?




Les sans-abris, un phénomène  qui prend de l’ampleur
Le temps se fait plus frais et ce sont les sans-abris qui le ressentent forcément le plus, eux qui dorment à la belle étoile. A tout bout de champ, ils nous rappellent la précarité qui guette bon nombre d’entre nous. Il suffit d’un divorce désavantageux, de  la perte d’un emploi voire d’un revirement de situation pour que la vie bascule. Comment en est-on arrivé là ? D’aucuns expliqueront ce phénomène par les changements qui n’ont pas manqué d’affecter le système de valeurs de notre société. D’autres, par contre, pointent du doigt l’échec des politiques économiques et sociales défaillantes qui développent  la marginalisation et l’exclusion. Nul doute que  c’est la combinaison de tous ces facteurs qui a débouché sur cette situation.
Chaque matin que Dieu fait, les mêmes spectacles de désolation s’offrent à nos yeux. Alors que tout le monde presse le pas, qui pour rejoindre son travail, qui pour vaquer à ses occupations, il n’est pas rare de voir par-ci, par-là des sans-abris qui sortent péniblement d’un sommeil perturbé. Des images agressives d’une femme étendue  sur un bout de carton et qui ne dort que d’un seul œil. Et pour cause, dans la poussette posée à côté d’elle dorment deux bébés. Ailleurs, c’est l’image d’un homme âgé, recroquevillé sur lui-même qui attire l’attention. Un peu plus loin, au détour d’une ruelle, on aperçoit de loin une sorte de boule noire qui s’avère être un petit garçon. Des scènes qui font malheureusement partie de notre quotidien au point de devenir banales. Pourtant, il y a péril en la demeure. Ces personnes livrées à elles-mêmes sont exposées à tous les dangers notamment la nuit venue. Agression, viol, trafic, un monde sans pitié les accueille.  Preuve que le phénomène de délitement des valeurs de solidarité et de cohésion sociale prend de plus en plus d’ampleur. Il doit interpeller non seulement les dirigeants et les ONG du pays mais tout citoyen responsable, surtout quand il s’agit de personnes âgées.  Un problème qui a été considéré des années durant comme sujet tabou mais qui revient au-devant de la scène face au vieillissement de la propulation.  Malgré la proportion encore forte de jeunes, le Royaume compte trois millions de personnes âgées (7,1% de la population) dont 6% vivent en dehors du noyau familial. Selon les prévisions du HCP, à l’aune de 2050, cette catégorie devra s’élever à plus de dix millions, soit le quart de sa population future. Des chiffres qui font froid dans le dos et qui exigent  l’adoption de véritables stratégies et non des solutions de rafistolage. Et ce ne sont sans doute pas de simples campagnes de solidarité qui vont venir à bout du fléau.
Les enfants de la rue ne sont pas en reste. Des délinquants en puissance. Ils  passent leurs journées dehors pour quémander  quelques  sous afin de pouvoir s’offrir leurs doses de drogue. Clochardisés pour la plupart, leur état de santé est précaire et ils ont perdu confiance en eux-mêmes et en l’autre. Ils n’ont plus aucune illusion quant à leur avenir et sont dans un état de déni de soi très intense. La moindre contrariété peut engendrer une réaction violente. Les militants associatifs se démènent  pour que ces enfants ne tombent pas dans l’oubli. Malheureusement, ils continuent à évoluer dans un monde indifférent  en dépit des discours officiels promettant monts et merveilles. Mais ne faudrait-il pas mettre en application les lois en vigueur?  

Nezha Mounir
Samedi 20 Septembre 2014

Lu 9 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs